Sélectionner une page

Bach
L’autre Passion

22 mars 2019 – 20h00

Ancienne Eglise, Le Noirmont
 

24 mars 2019 – 17h00

Eglise St-Marcel, Delémont

Billets

accueil@musiquedeslumieres.com
tél. : 079 577 20 03

Fournier Musique
Rue de la Préfecture 14
CH 2800 Delémont
tél. : 032 422 51 47

Points de vente Starticket:
Swiss Post, Manor, Coop City

Johann Sebastian Bach
Markus-Passion BWV 247 (1731-44)

Bénédicte Tauran, soprano
Éléonore Gagey, mezzo-soprano
Jörg Dürmüller, ténor
Lisandro Abadie, basse

Ensemble vocal de la Collégiale, Simon Peguiron
Chœur et orchestre Musique des Lumières
Facundo Agudin direction

« En plus des Passions selon St-Matthieu et selon St-Jean, Bach composa aussi une Passion selon St-Marc en 1731, créée la même année, sur un texte de Picander. Malheureusement, seulement le livret de cette passion nous est parvenu. Les travaux de recherche et de reconstruction ont été nombreux et, malgré la lourde responsabilité, j’ai assumé le risque de proposer une nouvelle version. J’espère sincèrement que Bach
aurait été heureux de mes efforts. »
Ton Koopman, juin 1998

« L’érudition appliquée et la transgression des routines institutionnelles, qui ont donné au mouvement historiciste sa dynamique esthétique et sociale, sont désormais le socle incontournable où prennent appui les expériences contemporaines, comme celle de l’orchestre Musique des Lumières. C’est de cette approche moderne de la pratique musicale que l’orchestre Musique des Lumières et Facundo Agudin sont aujourd’hui porteurs. »
Esteban Buch, dans « Bach Mirror », 2017

Bénédicte Tauran
 
Après des études musicales au Conservatoire de Limoges, sa ville natale, Bénédicte Tauran poursuit sa formation instrumentale à la Schola Cantorum de Bâle et vocale au Conservatoire de Neuchâtel.
 
Sa voix ductile et son éclectisme lui permettent d’aborder des rôles tels que Susanna (Nozze di Figaro), Armida (Rinaldo), Mélisande, Clairette (La Fille de Madame Angot), GildaRosina, Gretel ,Pamina, Norina et Arminda (La Finta Giardiniera), Wanda (La Grande Duchesse de Gerolstein), Zerlina, Jacqueline (Fortunio)...
Elle s’est produite au Theater an der Wien, aux opéras de Genève, Lausanne, Fribourg, Kassel, Rennes, Potsdam…
Bénédicte Tauran s’illustre également dans le répertoire sacré et le récital.
 
Elle collabore avec de grands chefs tels que Bertrand de Billy,Christophe Rousset, Nello Santi, Facundo Agudin…. et metteurs en scène (Laurent Pelly, Robert Carsen, Christoph Loy…)
 
Bénédicte Tauran est lauréate de plusieurs bourses et prix internationaux: Genève 2003, Salzburg 2006, Lausanne 2008, Bourse Colette Mosetti et Ernst-Göhner.
Jörg Dürmüller

Le ténor suisse Jörg Dürmüller a tout d’abord étudié le violon et le chant au Conservatoire de Winterthur, avant de poursuivre son apprentissage du chant auprès de Naan Pöld et Hans Kagel à l’École supérieure de musique et de théâtre de Hambourg (Hochschule für Musik und Theater in Hamburg). Il a suivi les cours des maîtres Christa Ludwig et Hermann Prey.

C’est principalement grâce à son interprétation de l’Évangéliste de J.S. Bach que Jörg Dürmüller a acquis sa prestigieuse renommée dans le monde des concerts. Il a chanté dans des centres musicaux réputés, en Allemagne et dans le monde entier, tels que, pour n’en citer que quelques-uns, le Royal Albert Hall de Londres (BBC Proms), le Wiener Musikverein de Vienne, le Santa Cecilia de Rome, l’Auditorio Nacional de España à Madrid, le Théâtre des Champs-Elysées à Paris, le Théâtre du Châtelet à Paris, le Philharmonie de Sao Paulo, le Summer Festival de Tokyo, le Festival de Schwetzingen, le Festival Epidaurus d’Athènes ou la fête de Bach à Leipzig. 

En 2005, Jörg Dürmüller a interprété également avec succès l’Evangéliste de la „Passion selon Saint Matthieu“ de J.S.Bach sous la direction de Ton Koopman, sur CD et DVD. En 2007, l’enregistrement sur CD de „Sardakai“, l’opéra de Krenek, avec Jörg Dürmüller dans le premier rôle masculin de Carlo a reçu la célèbre distinction ECHO-Award. La production CD „La belle Galathée“ (Suppé) dirigée par Bruno Weil avec Jörg Dürmüller dans le rôle principal de Pygmaliona obtenu le Prix de la critique discographique allemande (Preis der Deutschen Schallplattenkritik).

Facundo Agudin

Facundo Agudin

Chef d’orchestre suisse-argentin, Facundo Agudin se forme à Buenos Aires, puis réalise des études de post-grade à la Schola Cantorum Basiliensis et chante au sein du Schweizer Kammerchor sous la direction de Valery Gergiev, Claudio Abbado, Armin Jordan, Simon Rattle, Gennadii Roshdestwenskii. En 2007, il remporte le Premier Prix au Colin Metters Seminar à Saint Petersbourg. Facundo a fait ses débuts au Théâtre Mariinsky de St-Pétersbourg avec Faust en 2015. En 2017, il fera ses débuts au Festival Enescu avec le Würth Philharmonic, dans la série XXI e Siècle. Avec ce-même orchestre, il mène des projets avec des artistes tels Giuliano Carmignola, Ramón Vargas, Roberto Alagna.

Depuis 2001, il est directeur de Musique des Lumières. Il a dirigé les orchestres du Théâtre Mariinsky, Prague Chamber Orchestra, Sinfonieorchester Basel, Basel Sinfonietta, Symphonique de Bienne, Orchestre de Cannes-Côte- d’Azur, Orchestre de Besançon, Fondazione CRT Torino, Sinfonica Aosta, Opéra National de Pologne-Poznan, Symphonique de Saint Petersbourg, Opéra national d’Arménie, Philharmonique de Kislovodsk, Phliharmonique de Buenos Aires, Symphonique National d’Argentine, Teatro Argentino de La Plata, Symphonique de Bahía, Symphonique National du Paraguay. Il collabore avec des artistes tels que Sergio Tiempo, Philippe Bianconi, Catalin Desaga, Marcelo Nisinman, Ramón Vargas, Rubén Amoretti, Michal Znaniecki, Paula Almerares, Marcelo Lombardero, Pedro Memelsdorff.

En Argentine, Agudin est directeur du programme Sinfónica Patagonia de l’Université Nationale de Río Negro et Professeur invité de Direction d’orchestre à l’Université Nationale des Arts à Buenos Aires. Avec Musique des Lumières, il enregistre avec RTS SRF 2 Kultur pour les labels Oehms Classics, NEOS, Doron Music. Depuis 2016, il est artiste du label IBS Classical qui publiera, en 2017, les albums Bach Mirror, Der Kaiser von Atlantis, Proyecto Cortázar et Mozart & Dürrenmatt.
Dans le cadre de “Dürrenmatt 2021”, en coopération avec le Centre Dürrenmatt Neuchâtel, il collabore avec des compositeurs tels qu’Andreas Pflüger, Marco Pérez-Ramírez, Dominique Gesseney, Philippe Schoeller et Richard Dubugnon. Il est membre du Forum des 100 L’Hebdo et du jury du Concours de Lausanne. Il a été nominé en 2015 et 2016 au prix “Meilleur chef d’orchestre argentin” aux côtés de Daniel Barenmboim.

Agudin est représenté par Hainzl&Delage Artists Management.
www.facundoagudin.net

Éléonore Gagey

Eléonore Gagey commence la musique dès son plus jeune âge en apprenant la flute traversière. Pendant 10 ans, elle fait partie du Jeune choeur d’Ile de France, sous la direction de Francis Bardot, avec lequel elle réalise ses premières expériences de soliste. Parallèlement à ses études de sage-femme, elle étudie le chant auprès de Sophie Fournier et obtient son DEM de chant lyrique à Paris avec les félicitations du jury.

Après avoir obtenu son diplôme de sage-femme en 2013, Eléonore décide de se consacrer pleinement au chant. Elle obtient son diplôme de Bachelor à la Haute école de musique de Lausanne en 2018 dans la classe de Hiroko Kawamichi et se perfectionne actuellement auprès de Malcolm Walker et Brigitte Balleys. Mezzo-soprano, Eléonore Gagey a chanté les rôles de la 3ème dame dans La flûte enchantée de Mozart avec la troupe « Opera e mobile », de Mère Jeanne de l’enfant Jésus dans Le Dialogue des Carmélites de Poulenc et très récemment le rôle de Cherubin dans les noces de Figaro de Mozart sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon.

Eléonore se consacre également au répertoire sacré et participe à de nombreux concerts en tant que soliste pour la saison 2018-2019 sous la direction de Facundo Agudin, Renaud Bouvier et Nicolas Reymond. Eléonore chantera en Avril prochain le rôle de l’elfe dans Le songe d’une nuit d’été de Felix Mendelssohn avec l’OCL sous la direction de Joshua Weilerstein.

Lisandro Abadie

Lisandro Abadie

Lisandro Abadie est né à Buenos Aires où il a commencé ses études de chant qu’il a poursuivies en Suisse à la Schola Cantorum Basiliensis et à la Musikhochschule Luzern. Il a obtenu le prix Edwin Fischer en 2006. Il a chanté sous la direction de William Christie, Laurence Cummings, Facundo Agudin, Václav Luks, Jordi Savall, Paul Agnew, Paul Goodwin, Giovanni Antonini, Fabio Bonizzoni, Skip Sempé, Alan Curtis, Simon-Pierre Bestion, Hervé Niquet, Geoffroy Jourdain.

Dans le domaine de l’opéra, son répertoire s’étend de Monteverdi à la création contemporaine en passant par Handel ou encore Viktor Ullmann. En 2010, il a créé le rôle-titre de Cachafaz, opéra d’Oscar Strasnoy, mis en scène par Benjamin Lazar. Il s’est produit avec de nombreux ensembles tels que Les Arts Florissants, Collegium 1704, Orchestra of the Age of Enlightenment, Les Talens Lyriques, Le Poème Harmonique, La Tempête, Le Concert Étranger, Ensemble Inégal, La Risonanza. Il collabore avec le pianiste et compositeur Paul Suits. Il est régulièrement invité au London Handel Festival ainsi que comme artiste invité à Paris, Prague, Göttingen et Karlsruhe.

Parmi ses nombreux enregistrements se comptent Siroe de Handel, les Madrigaux de Monteverdi, Music for Queen Caroline, Airs sérieux et à boire, The Passions, The Tempest, Aci Galatea e Polifemo, Der Rose Pilgerfahrt et le dvd La Resurrezione. En 2017 il se produit dans Arsilda de Vivaldi avec Václav Luks (Bratislava, Lille, Versailles, Luxembourg, Caen) et dans Alcione de Marais avec Jordi Savall (Paris, Versailles, Caen).
www.lisandroabadie.com

Nouvelle Eglise, Le Noirmont

Eglise St-Marcel, Delémont

CONTACT

Musique des Lumières
Quai du Bas 78
2502 Bienne

ADMINISTRATION

Nathalie Gullung
mdlgullung@gmail.com

DIRECTION ARTISTIQUE

Facundo Agudin