Sélectionner une page

Bach
Mingardo

18 mai 2019 – 20h00

Ancienne Eglise, Le Noirmont

Billets

accueil@musiquedeslumieres.com
tél. : 079 577 20 03

Fournier Musique
Rue de la Préfecture 14
CH 2800 Delémont
tél. : 032 422 51 47

Points de vente Starticket:
Swiss Post, Manor, Coop City

Johann Sebastian Bach
Tilge, Höchster, meine Sünden BWV 1083 (ca.1746)

David Sontòn Caflisch
Stoff (création 2018)

Andreas Pflüger
Jedes Kunstwerk ist apokalyptisch (création 2018)

Bénédicte Tauran soprano
Sara Mingardo contralto

Orchestre et chœur Musique des Lumières
Facundo Agudin direction

En coopération avec Biennale Neue Musik Chur et IBS Classical

« Sara Mingardo y campait le jeune prince Lucida et dès son premier air, « Quel destrier, che all’albergo è vicino », nous entraînait dans une course effrénée que nous terminions à genoux, éblouis par la pourpre du timbre et la technique imparable. »
Christophe Rizoud dans Forum Opéra (2004)

« L’école devrait donner depuis le début la possibilité de faire un peu de musique, ne serait-ce que pour être instruits. Un minimum est nécessaire. Mes enfants chantent toute la journée. Au moins, ils prennent la musique comme une chose sérieuse ; la musique existe, pour eux. »
Sara Mingardo, entretien avec ODB-Opéra (2006)

« Ce qui a été pensé, on ne peut plus l’effacer. »
Friedrich Dürrenmatt, Les physiciens (1962)

Bénédicte Tauran
 
Après des études musicales au Conservatoire de Limoges, sa ville natale, Bénédicte Tauran poursuit sa formation instrumentale à la Schola Cantorum de Bâle et vocale au Conservatoire de Neuchâtel.
 
Sa voix ductile et son éclectisme lui permettent d’aborder des rôles tels que Susanna (Nozze di Figaro), Armida (Rinaldo), Mélisande, Clairette (La Fille de Madame Angot), GildaRosina, Gretel ,Pamina, Norina et Arminda (La Finta Giardiniera), Wanda (La Grande Duchesse de Gerolstein), Zerlina, Jacqueline (Fortunio)...
Elle s’est produite au Theater an der Wien, aux opéras de Genève, Lausanne, Fribourg, Kassel, Rennes, Potsdam…
Bénédicte Tauran s’illustre également dans le répertoire sacré et le récital.
 
Elle collabore avec de grands chefs tels que Bertrand de Billy,Christophe Rousset, Nello Santi, Facundo Agudin…. et metteurs en scène (Laurent Pelly, Robert Carsen, Christoph Loy…)
 
Bénédicte Tauran est lauréate de plusieurs bourses et prix internationaux: Genève 2003, Salzburg 2006, Lausanne 2008, Bourse Colette Mosetti et Ernst-Göhner.
Sara Mingardo

Sara Mingardo est l’une des rares et authentiques contraltos du moment.

Née à Venise, elle étudie au Conservatoire « Benedetto Marcello » avec Paolo Ghitti puis à l’Académie Chigiana de Sienne. Elle remporte différents prix nationaux et internationaux, comme le Concours de musique vocale de chambre de Conegliano, le Concours « Viñas » de Barcelone qui lui décerne le Prix « Giulietta Simionato » et le Concours « Toti dal Monte » de Trévise.

En 1987, elle remporte le Concours Avezzano en interprétant l’air de Fidalma du Mariage Secret de Cimarosa. L’année suivante, elle interprète le rôle-titre de La Cenerentola à Trévise et Rovigo sous la direction de Bruno Campanella.

Depuis 1989, elle se produit dans différents festivals et opéras parmi les plus importants en Europe comme La Scala de Milan, le Teatro Comunale de Bologne, La Fenice de Venise, le Teatro Comunale de Florence, le Teatro San Carlo de Naples, le Teatro Regio de Turin, les Opéras de Monte-Carlo et Lausanne, le Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles, le Théâtre des Champs-Élysées à Paris puis les Festivals de Salzbourg, Martina-Franca, Aix-en-Provence, Breguenz, Beaune, Montreux-Vevey et Schwetzingen.

Récemment, on a pu la voir dans le rôle-titre de Giulio Cesare à Montpellier et à Paris sous la direction de Christophe Rousset ; dans le rôle de Mistress Quickly dans Falstaff à Ferrare (Claudio Abbado), dans l’Orfeo de Monteverdi (Jordi Savall) ; le rôle d’Ursule dans Béatrice et Bénédict avec le London Symphony Orchestra (Colin Davis) ; dans le rôle d’Ottone de L’incoronazione di Poppea au Maggio Musicale Fiorentino. La saison s’est poursuivie avec le grand succès américain du rôle d’Andromaque dans l’Ermione de Rossini au Festival de Santa Fe, Il trionfo del tempo e del disinganno à Rome et Bruxelles, Les Troyens avec le London Symphony Orchestra (Colin Davis), Orlando à Londres, Farnace à Madrid et Elias aux arènes de Vérone.

Ancienne Eglise, Le Noirmont

CONTACT

Musique des Lumières
Quai du Bas 78
2502 Bienne

ADMINISTRATION

Nathalie Gullung
mdlgullung@gmail.com

DIRECTION ARTISTIQUE

Facundo Agudin