# Beethoven

L’année Beethoven

06 novembre 2020 – 20h

Église des Jésuites, Porrentruy

08 novembre 2020 – 17h

Église des Jésuites, Porrentruy

LES CHŒURS DU JURA

Ludwig van Beethoven
Concerto pour piano N°1 Op. 15

Ludwig van Beethoven
Concerto pour piano N°4 Op. 58

Johann Nepomuk Hummel
Messe en Mi bémol Op. 80

Andrea Suter soprano
Cassandre Stornetta
alto
Remy Burnens
ténor
Florian Hille
 basse

Espace Choral
Orchestre Musique des Lumières
Riccardo Bovino piano et direction

Production Espace Choral

Photo : Daniele Caminiti

BILLETTERIE

Andrea Suter

Née à Zurich, Andrea Suter, jeune soprano bâloise, a effectué ses études à la Haute école des arts de Berne dans la classe de Hans Peter Blochwitz. Elle a ensuite obtenu un Master Performance avec mention à la Haute école des arts de Zurich auprès de Roswitha Müller. En 2009 et 2010, elle est lauréate du concours de chant du Pour-Cent culturel Migros puis, lors de master class, elle bénéficie de l’apport artistique de personnalités telles Kiri Te Kanawa, Jennifer Larmore et Janet Perry.

Après un passage à l’Opéra Studio de Bâle, elle se produit régu-liè-rement sur de nombreuses scènes d’opéra. Elle est Oscar dans le Bal masqué de Verdi, Gretel dans Hänsel et Gretel de Humperdinck, Ännchen dans le Freischütz de Weber, Dorinda dans Orlando de Haendel. Elle a interprété de nombreux rôles-titres dans des opérettes comme La Belle Galatée de Franz von Suppé, et cette année elle incarne Anna dans Die lustigen Weiber von Windsor d’Otto Nicolai.

Sa voix fait merveille dans l’oratorio. Elle affectionne aussi le répertoire du lied, en particulier avec l’étroite collaboration du pianiste Riccardo Bovino, qui est aussi son compagnon dans la vie.

Cassandre Stornetta

La jurassienne Cassandre Stornetta entre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne en 2010 où elle obtient un Bachelor et un Master en Performance de chant dans la classe de la mezzo-soprano Brigitte Balleys. Elle poursuit ensuite ses études avec un deuxième Master à la Zürcher Hochschule der Künste à Zürich, dans la classe de la mezzo-soprano Yvonne Naef.

Depuis l’obtention de son deuxième Master en juin 2017, la jeune cantatrice développe sa carrière autant dans l’opéra que dans le concert ou les récitals et continue de se perfectionner auprès de Dorothee Labusch et de Roswitha Müller.

Cassandre Stornetta a chanté comme soliste sous la direction d’Alexander Mayer (Sinfonietta de Lausanne), Emmanuel Siffert (Free Opera Company), Jérôme Kuhn (NOF), Benjamin Lévy, Facundo Agudin ou Gabriel Wolfer et a participé à des Masterclasses avec des artistes tels que Brigitte Fassbaender, Helmuth Deutsch, Janet Perry, Martin Katz, Nadine Denise ou encore Margreet Honig.

Elle a été l'une des jeunes artistes présentés dans l'émission « Masters sur les Ondes » d'Espace 2 et a également participé à un reportage pour l'émission « Vacarme » de la RTS sur la vie des musiciens en Suisse.

Cassandre Stornetta est lauréate du concours de jeunes talents du Pour-cent culturel Migros 2016.

Remy Burnens

Le jeune ténor lyrique bernois Remy Burnens est actif dans les domaines de l’opéra, de l’oratorio et du lied en Suisse et en Europe. Il a étudié avec Peter Brechbühler à Lucerne et avec Malcolm Walker à Paris. Des master class avec Roger Vignoles (interprétation du lied), Barthold Kuijken (pratique de l’interprétation historique) complètent sa formation.

Ténor très recherché, il se produit dans toute la Suisse, comme Evangéliste dans les Passions de Bach ou soliste dans un répertoire d’oratorios. Des apparitions régulières au KKL Lucerne lui donnent l’occasion d’aborder une large palette d’œuvres. Il est membre de l’Accademia Barocca Lucernensis, ensemble de jeunes musiciens dont la spécialité est la recherche et l’interprétation d’œuvres baroques inconnues.

Accompagné par la pianiste suisse Clémence Hirt, on le retrouve dans des récitals de lieder allemands, anglais et français. Finaliste au 9 e  Concours international de chant pour l’Opéra baroque Pietro Antonio Cesti, il a aussi été lauréat de plusieurs prix (Edwin Fischer, Fondation pour jeunes talents musicaux Meggen).

Au cours de la saison 2019/2020, il sera Belmonte dans l’Enlèvement au Sérail de Mozart à Meiningen, Ferrando dans Così fan tutte de Mozart au Neues Theater Dornach et Walther von der Vogelweide dans Tannhäuser de Wagner à Meiningen, où il fera également ses débuts en tant que timonier de Daland dans Le Vaisseau fantôme de Wagner.

Florian Hille
Né à Schwerin (Allemagne), Florian Hille commence son parcours musical très jeune. Il intègre le Conservatoire de Berlin où il étudie le lied et l'oratorio.

Lauréat du concours national Jugend Musiziert ainsi que du concours international Musique Proscrite, Florian perfectionne technique et interprétation lors de master class dirigées par Thomas Quasthoff, Dietrich Fischer-Dieskau ou encore Helmut Deutsch.

Il intègre ensuite le Conservatoire de Paris, puis commence sa carrière à l'Opéra de Kiel dans le rôle de Jésus de la Passion selon saint Jean de Bach, mise en scène par Robert Wilson. Depuis lors, il apparaît régulièrement sur scène dans de nombreuses productions comme Les Noces de Figaro de Mozart, Le Voyage à Reims de Rossini, Israël en Egypte de Haendel. Il se consacre aussi à la musique de chambre avec un intérêt marqué pour la musique contemporaine.

Récemment, il a obtenu un master de soliste à la HEMU de Lausanne dans la classe de Christian Immler. Ses futurs projets tournent principalement autour du lied allemand et de la musique baroque sacrée. Il interprétera prochainement les Quatre Chants sérieux de Brahms et les cantates pour basse solo de Bach.

Avec Espace Choral, Florian Hille a chanté la basse solo dans la Nelson Messe lors de la clôture du Festival du Jura 2019.

Riccardo Bovino

Talent précoce, ce jeune pianiste d’origine italienne a obtenu son diplôme à Turin à l’âge de 18 ans. Il a ensuite poursuivi ses études à Bâle, notamment avec le pianiste jurassien Gérard Wyss. Puis il est devenu professeur à la Haute école de musique de Bâle, et enfin chargé de cours à la Haute école des arts de Berne.

En tant que soliste il a obtenu de nombreux prix et s’est produit sur de grandes scènes internationales. Il a aussi été invité dans le cadre de plusieurs festivals, comme ceux de Lucerne, Montpellier, Graz, Stresa ou Gstaad.

Son amour pour la musique de chambre et le chant l’a conduit à travailler avec des artistes tels que Jennifer Larmore, Sol Gabetta, Gautier et Renaud Capuçon, pour ne citer que les plus célèbres. En 2019, il s’est produit à Tel Aviv pour l’inauguration de la saison de musique de chambre de l’Orchestre philharmonique d’Israël. En avril 2020, il aurait dû participer à une tournée américaine avec la soprano Mojca Erdmann et le harpiste Xavier de Maistre.

Riccardo Bovino a également réalisé de nombreux enregistrements. Le dernier en date – des sonates de Shostakovich avec la violoniste Mirjam Tschopp enregistrées en 2016 – a été très favorablement accueilli par la critique et nominé par l’International Classical Music Award 2017.

Avec sa compagne Andrea Suter, soprano, Riccardo Bovino vient de mettre sur pied une saison dédiée au lied dans l’église de Liestal, sous le patronage de Jennifer Larmore, Hans Peter Blochwitz et Gérard Wyss.

Cet artiste à l’activité foisonnante s’intéresse aussi à la direction de chœur et d’orchestre… c’est ainsi que depuis 2016 le chœur jurassien Espace Choral a le privilège de bénéficier de son talent et de son enthousiasme. Son objectif est de proposer dans le Jura des programmes variés et attrayants en associant un chœur amateur à des chanteurs et des musiciens de réputation internationale.

Espace Choral
Le chœur Espace Choral est né en 2007 de la fusion des chœurs Opus 2855 et EVA (Ensemble Vocal d’Ajoie). Ses choristes viennent de tout le Jura historique. Il est actuellement dirigé par Riccardo Bovino, brillant jeune pianiste et chef de chant italien établi à Bâle.

Depuis 10 ans, Espace Choral est un acteur important de la vie musicale de la région. Année après année, il met sur pied des projets ambitieux. D’autre part, il a pour objectif de mettre en lumière le talent de jeunes artistes jurassiens,tels que Léonie Renaud, Alexandre Beuchat, Carlyn Monnin et Cassandre Stornetta.

Qu'il soit dirigé par Facundo Agudin ou Riccardo Bovino, Espace Choral occupe une place originale dans le paysage des chœurs jurassiens en présentant des projets sortant des sentiers battus: trois saisons de cantates de Bach, Le Laudi d'Hermann Suter, une Balade Nordique avec l'interprétation d'œuvres scandinaves, un concert d'airs d'opéra italien et enfin le projet Sweet Music avec des «songs» de George Gershwin et Edward Elgar.

Espace Choral a en outre été engagé pour tenir le rôle d’un chœur en répétition sous la direction de Romane Bohringer dans la pièce Les Evénements de David Greig, présentée en mai 2017 au Schauspielhaus de Bâle dans le cadre de la saison du théâtre français.

Musique des Lumières

L’Orchestre Musique des Lumières, que Facundo Agudin dirige depuis ses débuts en 2001, mène une activité symphonique qui occupe depuis plusieurs années une place importante sur le paysage culturel suisse. Dans un approche transversale du répertoire, l’originalité de ses productions est régulièrement saluée par la critique internationale et attire le regard de musicologues de prestige.

Depuis 2008, l’Orchestre Musique des Lumières a développé différents projets en collaboration avec Fondazione Giorgio Cini, Centre Dürrenmatt Neuchâtel, Biennale Neue Musik Chur, TOBS Théâtre Orchestre Bienne Soleure, Opera Obliqua, Kaserne Basel, l’Opéra National de Pologne à Poznán, Ricordi München, Universal Music Group, IRTS 2 Kultur, Festival Stand’Eté, Théâtre du Passage et Lyrica Neuchâtel, Théâtre de Vevey, Théâtre de Fribourg, la Scène nationale de Belfort, Orchestra Classica Italiana, le Comité des Jeux d’hiver Torino, ARCAL Paris.

L’Orchestre Musique des Lumières est soutenu par la République et canton du Jura et la Loterie Romande. Ses différents projets sont accompagnés par la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, la Charlotte Kerr Dürrenmatt-Stiftung, la Fondation Nestlé pour l’art, la fondation SUISA, la Fondation Dénéréaz parmi d’autres institutions.

AVEC LE SOUTIEN DE
PARTENARIATS
COLLABORATIONS