Les Symphonies Concertantes

Samedi 12.03.22 | 20h00

Salle de l’Inter, Porrentruy

Dimanche 13.03.22 | 17h00

Espace La Velle, Le Noirmont

Billets

Billetterie MdL : www.seetickets.ch 

Réservations : accueil@musiquedeslumieres.com,
+41 79 577 20 03

 

 

Les Symphonies Concertantes

Programme

Wolfgang Amadé Mozart (1756-1791)

Symphonie Concertante pour vents KV 297b

Allegro – Adagio – Andantino con variazioni

 

Wolfgang Amadé Mozart

Sinfonia Concertante pour violon et alto KV 364

Allegro maestoso – Andante – Presto

 

 

Klaidi Sahatci violon

Gilad Karni alto

 

 

Nathalie Gullung hautbois

Mariella Bachmann clarinette

Nicolas Michel basson

Lars Magnus cor

 

Facundo Agudin direction

 

Orchestre Musique des Lumières

Klaidi Sahatci - Violon

Né à Tirana,Klaidi Sahatçi commence ses études musicales à l’âge de six ans dans sa ville natale.Il étudie avec M.Abazi,au Lycée Artistique “J.Misja”,une école qui regroupait les meilleurs jeunes talents du pays.En 1992 se déplace en Italie pour enrichir ses connaissances musicales au Conservatoire “G.Verdi” de Milan a la classe du professeur Gigino Maestri, ou en 1994 obtient le diplôme de violon avec Magna cum laude et mention spéciale du jury.Ensuite poursuivra sa formation à l’Académie “W.Stauffer” de Crémone avec Salvatore Accardo et fréquentera des masterclasses tenues par Boris Garlitzky en France. Il fait son debut en soliste avec l’Orchestre de Chambre « Cantelli » et l’Orchestre de la Radio Télévision Italienne a Milan.En soliste il à joué aussi avec l’Orchestra della Svizzera Italiana,I Virtuosi Italiani, I Cameristi della Scala, Zürcher Kammerorchester, Orquesta National de Chile, Tonhalle Zurich etc. Il s’est produit très régulièrement en musique de chambre dans divers festivals tel que Musique de Chambre à Lyon,Lugano Festival,Meisterzyclus Zürich et Bâle, Societa’ dei Concerti Milano, ”Different Trains” et »Pianodrom » Albanie, Ohri Festival Macédoine, Teatro alla Scala. Il a collaboré en musique de chambre avec des artistes tel que Julian Rachlin, Dimitry Sitkovetsky, Rafael Oleg, Bruno Canino, Bruno Giuranna, Claire Desert, Adam Laloum, Francois-Frederic Guy, Yuja Wang. Avec le Pianiste Andrea Rebaudengo et le violoncelliste Sandro Laffranchini il a fondé le Altus Trio avec laquelle il s’est produit au Teatro alla Scala de Milan en 2010. Klaidi Sahatci a occupé de nombreuses places prestigieuses dans le domaine orchestral ;en 1995 il est nommé Violon Solo à l’orchestre National de Lyon, en 2001 Violon Solo à l’orchestre de la Suisse Italienne, en 2004 Premier Konzertmeister de l’Orchestre de Chambre de Zurich. De 2007 au 2009 il a été aussi Violon Solo Supersoliste de l’orchestre de Teatro alla Scala de Milan, depuis 2009 il est nommé Premier Konzertmeister au Tonhalle Orchester Zürich, poste qu’il occupe à présent. Depuis 2012 il est aussi professeur de violon au Conservatoire Supérieur de Musique de la Suisse Italienne. Klaidi Sahatçi joue un violon A. Stradivarius nommé “Wieniawski, Bower” de 1719, offert par la Benz-Mercedes Zurich.

Gilad Karni - Alto

 

Gilad Karni est un altiste israélien qui a joué à l'Orchestre philharmonique de New York et est actuellement alto solo de l'orchestre de la Tonhalle de Zurich. Il est de même très actif en tant que soliste ou au sein de diverses formations de chambre. Membre fondateur du Quatuor Huberman, avec lequel il a fait ses débuts au Carnegie Hall, il s'est depuis produit aussi avec le Quatuor Guarneri. L'altiste Gilad Karni est acclamé pour son timbre et sa qualité interprétative à travers le monde. Il est un altiste qui a laissé sa marque dans de nombreux concours internationaux d'alto, comme lauréat du premier prix du Concours international d'alto Lionel Tertis 1994 et du troisième prix (1993) du Concours international de musique ARD de Munich. Il s'est produit en tant que soliste avec des orchestres en Autriche, au Danemark, en France, en Allemagne, en Israël, en Afrique du Sud, en Suisse et aux États-Unis. Parmi les autres prix, citons le troisième prix du Concours international de cordes Bryan de 1992 (États-Unis), le premier prix du concours de l'Autorité de la radiodiffusion israélienne pour la meilleure interprétation de 1991, le prix Peter Schidlof du plus beau son au Concours international d'alto Lionel Tertis 1991 (Angleterre ), et le prix de la meilleure interprétation pour le concerto commandé (par C. He. Joubert) au troisième Concours international d'alto Maurice Vieux en 1989. 

Sa participation à des festivals de musique de chambre comprend le Bellingham WA Festival, Dubrovnik Festival, Lapland Fest (Suède), Nordic Academy (Danemark), Festival PRO - Bahnhoff Rolandsek (Allemagne), Neustadt Festival (Allemagne), le Jerusalem Chamber Music et le Kfar Bloom festivals (Israël), Davos Music Festival (Suisse), Kuhmo (Finlande) et Newport, Santa Fe et La Jolla Chamber Music Festivals (USA) entre autres. Les événements spéciaux dans lesquels il est apparu incluent la célébration du 70e anniversaire d'Isaac Stern à Tel-Aviv et une performance avec le Quatuor à cordes Guarneri au Carnegie Hall. En outre, il a été entendu lors d'émissions radiophoniques en Israël, en Allemagne, en France, en Suisse, en Afrique du Sud et aux États-Unis (WQXR et National Public Radio.)

Gilad Karni vient d'être nommé alto solo de l'orchestre de la Tonhalle de Zurich, après avoir été solo pendant les 2 dernières années au Deutsche Oper de Berlin. Sa vaste expérience orchestrale va du plus jeune membre de l'Orchestre philharmonique de New York, qu'il a rejoint en 1992, aux postes de violon principal de l'orchestre symphonique de Bamberg, poste qu'il a occupé entre 1996-2002, et de l'orchestre symphonique de Rishon Le-Zion en Israël. À Berlin, M. Karni est sollicité en tant que chef de registre invité dans des orchestres tels que la Staatskapelle de Berlin sous Daniel Barenboim, l'Orchestre symphonique de Berlin et l'Orchestre symphonique de la radio, entre autres orchestres européens. À l'invitation du maestro Claudio Abbado, il fait une apparition en tant qu’alto solo invité avec l'Orchestre d'une Europe unie en 1991.

Nathalie Gullung - Hautbois

Nathalie Gullung est originaire de Neuchâtel, où elle a vécu jusqu’à l’obtention de sa maturité fédérale. Elle s’envole ensuite pour Montréal, où elle étudie la philosophie parallèlement à des études de hautbois au Conservatoire du Québec à Montréal. Craignant de s’éloigner trop de l’esthétique de la vieille Europe, elle abrège son séjour outre Atlantique après deux fructueuses années, et se rend à Paris, afin de se plonger dans l’école française du hautbois. Elle a la chance de séjourner à la Cité internationale des Arts, pour suivre l’enseignement de Jean-Pierre Arnaud. Mais c’est bien en Suisse qu’elle terminera ses études: Master en pédagogie de la Hochschule der Kunste à Berne, dans la classe de Hans Elhorst, et Master en interprétation à la Musikakademie der Stadt Basel, dans la classe d’Omar Zoboli.

Elle occupe le poste de hautbois solo à Musique des Lumières depuis 2005 et à l’Ensemble Symphonique Neuchâtel depuis la fondation de celui-ci en 2008, et enseigne le hautbois au Conservatoire de Musique Neuchâtelois. Elle est membre de l’Ensemble SIGMA, quintette à vent et piano, actif dans toute la Suisse.

Mariella Bachmann - Klarinette

Geboren und aufgewachsen in Thun, arbeitet Mariella heute als freischaffende Klarinettistin mit einem Schwerpunkt in zeitgenössischer Musik, auf die sie sich insbesondere während ihrem Masterstudium an der Musik Akademie Basel spezialisiert hat. Betreut wurde sie dabei von KlarinettistInnen führender Ensembles wie Ernesto Molinari, Shizuyo Oka, Olivier Vivares und Suzanne Stephens. Frühere Studien absolvierte sie an der ZHdK bei Prof. Fabio Di Càsola sowie an der Musikhochschule Freiburg i. Br. bei Prof. Jörg Widmann und erhielt weitere wertvolle Impulse in der Zusammenarbeit mit Komponisten wie Heinz Holliger, Helmut Lachenmann, Salvatore Sciarrino und Simon Steen-Andersen.

2012 wurde Mariella Stipendiatin der Lyra Stiftung und erhielt einen Studienpreis des Migros Kulturprozent. 2015 wurde sie im Rahmen der Lucerne Festival Academy mit dem Fritz Gerber Award ausgezeichnet und erhält 2017 einen Kulturförderpreis der Stadt Thun. Sie ist Mitglied des Ensembles 'Holst Sinfonietta' in Freiburg i. Br. und dem transdisziplinären Kollektiv Mycelium. In freien Formationen setzt sie sich auch mit historischen Klarinetten und deren Aufführungspraxis auseinander. Mariella ist festes Mitglied im Orchestre Musique des Lumières. 

Photo Leandro Suárez

Nicolas Michel - Basson

Nicolas se présente : « Depuis 30 ans sur les traces de la musique je piste l’interprétation juste de styles anciens et modernes. Mes origines puisent leurs sources dans l’école française du basson avec laquelle j’ai aiguisé mes premières doubles croches. Mes pas m’ont conduit ensuite vers la Suisse où j’ai approfondi mon étude du basson dans toutes ses formes, de la doulciane Renaissance jusqu’au basson Malhérien en passant par les diapasons 415 et 430. Les plus grands maîtres de ce temps m’ont inspiré : Lorenzo Alpert (Concerto Köln) Jean Claude Montac (Opéra de Paris), Alberto Guerra (Ensemble Contrechamps, Il giardina Armonico) et Sergio Azzolini (Musikakademie Basel). Je tâche de prolonger le savoir faire acquis toutes ces années pour les futures générations au sein des Écoles de musique de Biel-Bienne et de Solothurn, et suis membre de l’ensemble Musique des Lumières. »

Lars Magnus - Horn

Der in Dornach bei Basel lebende Hornist Lars Magnus wurde 1967 im südbadischen Müllheim geboren. Bereits im Alter von 14 Jahren besuchte er als "Jungstudent" den Unterricht bei Ifor James an der Musikhochschule Freiburg im Breisgau. Nach Beendigung der Schulzeit an der Rudolf-Steiner-Schule in Freiburg-St.Georgen studierte er u.a. an der Musikhochschule in Saarbrücken bei Xiao-Ming Han und folgte diesem später an die Musikhochschule Basel, wo er sein Studium mit dem Lehr- und Orchesterdiplom abschloss.

Diverse Aushilfsengagements führten ihn bisher u.a. zu Orchestern wie dem SWR-Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg, Radiophilharmonie Saarbrücken-Kaiserslautern, Münchner Symphoniker, Philharmonisches Orchester Freiburg, Württembergisches Kammerorchester Heilbronn, Berner Sinfonieorchester, Sinfonieorchester St.Gallen, Orchestre de Chambre de Lausanne, Kammerorchester Basel, Camerata Bern.

Von 1996-2000 hatte Lars Magnus ein Engagement in der "Philharmonie Baden-Baden".Seit 2003 ist er festes Mitglied im Sinfonieorchester Basel und im Orchestre Musique des Lumières.

Photo Daniele Caminiti

Facundo Agudin - direction

Le chef suisse d’origine argentine s’est formé à Buenos Aires et à la Schola Cantorum Basiliensis. Basé en Suisse depuis 1996, il mène sa carrière dans une dizaine de pays. Ses années avec les Basler Madrigalisten et le Schweizer Kammerchor le rapprochent de Claudio Abbado, Valery Gergiev, Simon Rattle, Armin Jordan. Il fait ses débuts au Théâtre Mariinsky avec Faust en 2014/15 ; Enescu Festival dans la série 21st Century Music en 2017 ; Festival del Maggio Musicale Fiorentino avec Das Lied von der Erde en 2019. Il collabore avec des artistes comme Ramón Vargas, Sara Mingardo, Giuliano Carmignola, Rubén Amoretti, Kent Nagano. En Suisse, Agudin collabore depuis 2020 avec le Basler Gesangverein en tant que Directeur musical. Il est Directeur musical et artistique de l’orchestre Musique des Lumières, avec lequel il a enregistré pour Oehms Classics, NEOS Music, Doron Music, SRF 2 Kultur. Depuis 2017, Agudin et Musique des Lumières sont des artistes officiels du label IBS Classical. Leurs dernières productions discographiques Der Kaiser von Atlantis dans la nouvelle édition de Lisandro Abadie et Bach Mirror ont été unanimement salués par la presse internationale. En 2015 et 2016 il est nominé par l’Association des Critiques Musicaux d’Argentine au prix Meilleur Chef Argentin aux côtés de Daniel Barenboim ; en 2019, Agudin reçoit le Prix “Chef de la Décennie” octroyé par la Fondation KONEX. Agudin est président du Jury du CIML Concours d’Interprétation Musicale de Lausanne, Directeur Musical du Basler Gesangverein, Directeur du programme Sinfónica Patagonia UNRN, il est nommé Artiste en résidence auprès de l’Ensemble Vocal de Lausanne pour les saisons 21/22/23. En collaboration avec Musique des Lumières et IBS Classical, Agudin enregistrera en 20/21 “An English Garden” avec Marina Viotti et “Das Lied von der Erde” avec Ramón Vargas. En 2021 il fera ses débuts avec Orquesta Sinfónica Simon Bolívar avec la première vénézuélienne du Roméo et Juliette d’Héctor Berlioz.

Orchestre Musique des Lumières

Fondé en 2004 dans le cadre des Saisons Musique des Lumières, la formation est rapidement devenue un acteur culturel important du paysage culturel suisse. Depuis sa fondation, Facundo Agudin en assure la direction artistique et musicale.

L’orchestre Musique des Lumières (MdL) mène une approche transversale du répertoire, en se produisant régulièrement sur instruments d’époque et sur instruments modernes. Bien que la période baroque – classique soit au centre de son répertoire, MdL conduit régulièrement des productions lyriques et développe de nombreux projets de création contemporaine. En juin 2011, MdL et Agudin ont été invités par la Fondazione Giorgio Cini, pour créer El laberinto de Julio Viera, lors de l’inauguration du labyrinthe de Randoll Coate, inauguré dans les cloîtres de San Giorgio Maggiore, à Venise, en l’honneur de Jorge Luis Borges. Depuis 2012, MdL mène le projet Nuevo Tango Nuevo en collaboration avec Marcelo Nisinman, Pablo Ortiz, Julio Viera. En coopération avec le Centre Dürrenmatt Neuchâtel, MdL mène le programme “Dürrenmatt 2021”.

Depuis 2008, l’orchestre MdL a développé différents projets en collaboration avec le TOBS Théâtre Orchestre Bienne Soleure, Opera Obliqua, Kaserne Basel, Sinfonieorchester Basel, l’Opéra National de Pologne à Poznán, la Ricordi München, Universal Music Group, la RTS 2 Kultur, le Festival Stand’Eté, le Théâtre du Passage Neuchâtel, Lyrica Neuchâtel, le Théâtre de Vevey, le Théâtre de Fribourg, Le Granit scène nationale de Belfort, Orchestra Classica Italiana, Scuola di perfezzionamento musicale di Saluzzo, le Comité des Jeux d’hiver Torino, Centre Dürrenmatt Neuchâtel, ARCAL Paris, Espace Choral et le Basler Gesangverein. MdL enregistre avec la Radio Télévision Suisse pour les labels Oehms Classics, Neos Music et Doron. Depuis 2016, l’orchestre et Agudin sont des artistes du label IBS Classical (Grenade). Cette collaboration a désormais donné deux succès discographiques : « Bach Mirror » (NAXOS of America reportait 135’000 téléchargements trois mois après son lancement) et « Der kaiser von Atlantis » (premier enregistrement mondial de l’édition révisée par Lisandro Abadie, en coopération avec la Paul Sacher Stiftung). En 2020 la nouvelle série discographique Music & Literature s’ouvrira avec l’édition de « Generación Cortázar » (créations de Ortiz, Nisinman, Viera) et « Projet Dürrenmatt » (créations de Sontòn-Caflisch, Pflüger, Pérez-Ramírez et Gesseney-Rappo).

L’Orchestre Musique des Lumières est subventionné par la République et canton du Jura et par la Loterie Romande. Ses différents projets sont soutenus par la Conférence des présidents des organes de répartitions des bénéfices de la Loterie Romande, la commune du Noirmont, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, la Charlotte Kerr Dürrenmatt-Stiftung, la Fondation Nestlé pour l’art, la Fondation SUISA ainsi que par de nombreuses autres institutions. Pour sa saison 20/21, l’orchestre MdL aura comme invités Ramón Vargas, André Gabetta, Marina Viotti, Rubén Amoretti, Lisandro Abadie, Bénédicte Tauran, Dilara Bastar, Nicole Brandolino. MdL et Facundo Agudín ont au programme deux nouvelles productions discographiques avec IBS Classical : « An English Garden » avec Marina Viotti et « Das Lied von der Erde » avec Ramón vargas et Dilara Bastar.

 

 

AVEC LE SOUTIEN DE
SPONSOR DE PROJET
SOUTIEN DE PROJET
COMMUNES PARTENAIRES
COLLABORATIONS ARTISTIQUES
PARTENAIRES ARTISTIQUES
COOPÉRATIONS
COLLABORATIONS