Le Concerto Galant

Dimanche 27.02.22 | 17:00

Espace La Velle, Le Noirmont

Production Musique des Lumières

Billets

Billetterie MdL : www.seetickets.ch 

Réservations : accueil@musiquedeslumieres.com,
+41 79 577 20 03

Programme

Carl Philipp Emanuel Bach Concerto en la mineur H 432

Allegro assi – Andante – Allegro assai

Georg Philipp Telemann Ouverture-Suite « Les Nations »

Ouverture . Menuet I-II

Carl Philipp Emanuel Bach Concerto en si bémol majeur H 436

Allegretto – Adagio – Allegro assai

Georg Philipp Telemann Ouverture-Suite « Les Nations »

Les Turcs – Les Suisses – Les Moscovites – Les Portuguais – Les Boîteux / Les Coureurs

Carl Philipp Emanuel Bach Concerto en la majeur H 439

Allegro – Largo con sordino – Allegro assai

« Vous avez dit « baroque » ?
À l’origine, le baroque était un terme péjoratif, relevant de la bizarrerie et de l’étrangeté. L’adjectif « baroque » apparaît au xvie siècle sous le nom de berrueco (en Espagne) et barroco (au Portugal) pour désigner, en joaillerie, une perle étrange, aux contours  irrégulièrs.
Le style baroque, qui touche tous les domaines, se caractérise par l’exagération du mouvement, la surcharge décorative, les effets dramatiques, la tension, l’exubérance des formes, la grandeur parfois pompeuse et le contraste. Philippe Baussant parle de cette richesse de paramètres et de significations en se référant à la période comme  « un monde où tous les contraires seraient harmonieusement possibles. »
Carl Philipp Emanuel Bach obtient le poste de Directeur de la musique de la ville de Hambourg (Director Musices) en 1767 et avec lui la charge de cantor au collège latin, le Johanneum, et des cinq plus importantes églises de la ville en succession à son parrain, le grand Georg Philipp Telemann. Les trois Concertos pour violoncelle et orchestre à cordes de Carl Philipp Emanuel Bach sont le témoignage de la voix la plus personnelle du Bach de Hambourg : un artiste à la fois baigné de la mélancolie d’un monde exubérant (aussi bien dans la tradition contrapuntique de son père que dans le lumineux style galant), qui semble se dissoudre rapidement devant ses yeux — et un avenir incertain préfigurant le Sturm und Drang et l’irruption du tragique. Ces oeuvres puissantes semblent pénétrées par une fantaisie presque cinématographique (sublimant parfois des pages de J.S.Bach ou de Mozart) et sont portées par un souffle effervescent, explosif — profondément expérimental. 
Dans notre programme, les trois Concertos seront mis en dialogue avec des brillantes pages orchestrales tirées de la Völker-Ouvertüre de Georg-Philipp Telemann. » 

Esxtelle Revaz violoncelle

L’Orchestre de chambre de Genève

Facundo Agudin direction

Estelle Revaz, Violoncelle

Estelle est une musicienne sincère et profonde dotée d’une grande curiosité musicale. // Gautier Capuçon.

Estelle Revaz est une artiste éclairée, vivante et engagée. // RTBF – Laurent Graulus.

Curieuse : toujours en recherche de programmes originaux, elle s’intéresse autant aux grandes œuvres du répertoire qu’aux œuvres nouvelles comme le montrent ses collaborations régulières avec les compositeurs vivants.

Éclairée : en témoigne sa discographie saluée par la presse internationale et dont les programmes sont toujours le fruit d’une réflexion, mettant en regard la tradition et la modernité (Bach & Friends), valorisant la musique suisse (Cantique, Journey to Geneva) ou tissant des liens entre compositeurs (Fugato).

Vivante : charismatique à souhait, elle fait la joie du public et des médias internationaux comme le montre par exemple ses interventions sur Radio France, Deutschlandfunk, WDR3 ainsi qu’à la Radio Télévision Suisse, la RTBF ou encore TV5 Monde.

Engagée : durant la pandémie, elle s’est mobilisée sans compter pour montrer à quel point la culture était essentielle et pour relayer les préoccupations des acteurs culturels auprès du monde politique.

Passionnée de musique de chambre, Estelle Revaz joue régulièrement dans de nombreux pays d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Sud. Elle est invitée dans des festivals de renom tels que le Gstaad Menuhin Festival, le Verbier Festival, le Septembre Musical, le Festival International de Colmar ou le Festival Pablo Casals avec des partenaires musicaux tels que Renaud et Gautier Capuçon, Christian Chamorel, Finghin Collins, Shani Diluka, François-Frédéric Guy, François Killian, Hannes Minnaar, Cédric Pescia, Andrey Baranov, Alexandra Conunova, Lena Neudauer, Pierre Génisson, Ralph Manno ou encore le Quatuor Sine Nomine.

Après des débuts en Suisse, elle s’est formée en France au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (Xavier Gagnepain, Jérôme Pernoo) ainsi qu’en Allemagne à la Hochschule für Musik und Tanz Köln (Maria Kliegel).

Estelle Revaz joue un violoncelle de G. Grancino (1679) et un archet de J. Eury (1825) mis généreusement à sa disposition par une fondation. Elle est Artiste en résidence auprès de l’Orchestre de chambre de Genève et collabore régulièrement avec Facundo Agudin et Musique des Lumières, avec qui elle enregistre Cantique chez l’éditeur NEOS Music (2014).

Orchestre de Chambre de Genève

37 musiciens passionnés et virtuoses, qui s’engagent pour offrir au public le plus large possible une programmation riche en émotion, en plaisir et en découverte : telle est l’identité de L’Orchestre de Chambre de Genève.

Le rayonnement de l’orchestre, son énergie irrépressible et son audace sont soulignés par sa présence dans de nombreux festivals et évènements artistiques, du bassin lémanique à l’international, en témoignent ses récentes tournées en Chine et au Moyen-Orient. Les prestations de l’orchestre, saluées par la critique et par la presse, sont diffusées au niveau régional et suisse par Léman Bleu et la RTS, à l’international par Arte et TV5 Monde.

Depuis 2013, le directeur artistique et musical de l’orchestre est le chef néerlandais Arie van Beek. L’orchestre se produit chaque année avec des artistes tels que Mischa Maisky, Patricia Kopatchinskaja, Gautier Capuçon, Sonya Yoncheva, Maxim Vengerov, Natalie Dessay ou Daniel Müller-Schott et des chefs invités tels que Gábor Takács-Nagy, Pierre Bleuse, Jean-Jacques Kantorow, Thierry Fischer ou Gergely Madaras.

Fondé en 1992, l’orchestre donne aujourd’hui près de 50 concerts annuels. Son répertoire, centré autour de son effectif « Mannheim » idéalement adapté aux compositeurs de la période classique (Haydn, Mozart, Beethoven), s’étend du baroque au XXIe siècle, grâce à la curiosité insatiable de l’orchestre tout comme à son aisance à travers les époques et les styles.

Porté par des valeurs humaines fortes, l’orchestre s’engage pour la nouvelle génération au travers de projets pédagogiques et de concerts participatifs. Convaincu que la musique doit être accessible au plus grand nombre, il tisse des partenariats féconds avec les acteurs sociaux de la région : Association pour le Bien des Aveugles et malvoyants, Fondation Village Aigues-Vertes pour personnes vivant avec une déficience intellectuelle, banque alimentaire Partage, etc.

Défendant une vision collaborative de la culture, L’Orchestre de Chambre de Genève interagit avec un riche écosystème d’acteurs et d’institutions, du jazz au répertoire lyrique : Grand Théâtre de Genève, Opéra de Lausanne, AMR, Haute école de musique de Genève, Contrechamps, Conservatoire populaire de musique, danse et théâtre, Concours de Genève, Eklekto, ainsi que de nombreuses chorales et ensembles vocaux.

L’Orchestre de Chambre de Genève est soutenu par la Ville de Genève et de nombreux sponsors, institutions et donateurs privés, partenaires de sa passion, de son exigence, de son engagement et de son audace

Facundo Agudin


Photo Rodrigo Carrizo Couto

 

Chef d’orchestre suisse-argentin, Facundo Agudin se forme à Buenos Aires, puis réalise des études de post-grade à la Schola Cantorum Basiliensis et chante au sein du Schweizer Kammerchor sous la direction de Valery Gergiev, Claudio Abbado, Armin Jordan, Simon Rattle, Gennadii Roshdestwenskii. En 2007, il remporte le Premier Prix au Colin Metters Seminar à Saint Petersbourg. Facundo a fait ses débuts au Théâtre Mariinsky de St-Pétersbourg avec Faust en 2015. En 2017, il fera ses débuts au Festival Enescu avec le Würth Philharmonic, dans la série XXI e Siècle. Avec ce-même orchestre, il mène des projets avec des artistes tels Giuliano Carmignola, Ramón Vargas, Roberto Alagna.

Depuis 2001, il est directeur de Musique des Lumières. Il a dirigé les orchestres du Théâtre Mariinsky, Prague Chamber Orchestra, Sinfonieorchester Basel, Basel Sinfonietta, Symphonique de Bienne, Orchestre de Cannes-Côte- d’Azur, Orchestre de Besançon, Fondazione CRT Torino, Sinfonica Aosta, Opéra National de Pologne-Poznan, Symphonique de Saint Petersbourg, Opéra national d’Arménie, Philharmonique de Kislovodsk, Phliharmonique de Buenos Aires, Symphonique National d’Argentine, Teatro Argentino de La Plata, Symphonique de Bahía, Symphonique National du Paraguay. Il collabore avec des artistes tels que Sergio Tiempo, Philippe Bianconi, Catalin Desaga, Marcelo Nisinman, Ramón Vargas, Rubén Amoretti, Michal Znaniecki, Paula Almerares, Marcelo Lombardero, Pedro Memelsdorff.

En Argentine, Agudin est directeur du programme Sinfónica Patagonia de l’Université Nationale de Río Negro et Professeur invité de Direction d’orchestre à l’Université Nationale des Arts à Buenos Aires. Avec Musique des Lumières, il enregistre avec RTS SRF 2 Kultur pour les labels Oehms Classics, NEOS, Doron Music. Depuis 2016, il est artiste du label IBS Classical qui publiera, en 2017, les albums Bach Mirror, Der Kaiser von Atlantis, Proyecto Cortázar et Mozart & Dürrenmatt.
Dans le cadre de “Dürrenmatt 2021”, en coopération avec le Centre Dürrenmatt Neuchâtel, il collabore avec des compositeurs tels qu’Andreas Pflüger, Marco Pérez-Ramírez, Dominique Gesseney, Philippe Schoeller et Richard Dubugnon. Il est membre du Forum des 100 L’Hebdo et du jury du Concours de Lausanne. Il a été nominé en 2015 et 2016 au prix “Meilleur chef d’orchestre argentin” aux côtés de Daniel Barenmboim.

Agudin est représenté par Hainzl&Delage Artists Management.
www.facundoagudin.net

AVEC LE SOUTIEN DE
SPONSOR DE PROJET
SOUTIEN DE PROJET
COMMUNES PARTENAIRES
COLLABORATIONS ARTISTIQUES
PARTENAIRES ARTISTIQUES
COOPÉRATIONS
COLLABORATIONS