Direction

Facundo Agudin

Photo : Rodrigo Carrizo Couto

Chef d’orchestre suisse-argentin, Facundo Agudín se forme à Buenos Aires, puis réalise des études de post-grade à la Schola Cantorum Basiliensis et chante au sein du Schweizer Kammerchor sous la direction de Valery Gergiev, Claudio Abbado, Armin Jordan, Simon Rattle, Gennadii Roshdestwenskii. En 2007, il est lauréat du Colin Metters Seminar à Saint Petersbourg. Facundo est Chef invité principal à l’Opéra National d’Arménie de 2006 à 2008 et fait ses débuts au Théâtre Mariinsky avec Faust en 2014, où il est Chef invité. Il remporte un succès lors de son début au Festival Enescu 2017 dans la série XXI Century, avec le Würth Philharmoniker. Avec ce-même orchestre, il mène des projets avec des artistes tels que Ramón Vargas et Giuliano Carmignola. En 2018, il triomphe au Festival Ljubljana avec le RTV Slovenian Symphony et Ramón Vargas. Il fait ses débuts avec succès au Maggio Musicale en 2019 avec Das Lied von der Erde.


Depuis 2001, il est directeur de Musique des Lumières. Il a dirigé les orchestres du Théâtre Mariinsky, RTV Slovenian Symphony Orchestra, Prague Chamber Orchestra, Sinfonieorchester Basel, Basel Sinfonietta, Cameristi del Maggio Musicale Fiorentino, TOBS Orchestre Bienne Soleure, Orchestre de Cannes PACA, Orchestre de Besançon, Albanian Chamber Orchestra, Opéra National de Pologne, Symphonique de Saint Petersbourg, Opéra National d’Arménie, Philharmonique de Kislovodsk, Phiharmonique de Buenos Aires, Symphonique National d’Argentine, Teatro Argentino de La Plata, Symphonique de Bahía, Symphonique National du Paraguay, Symphonique de Córdoba. Il collabore avec des artistes tels que Sara Mingardo, Sergio Tiempo, Kent Nagano, Philippe Bianconi, Giuliano Carmignola, Catalin Desaga, Marcelo Nisinman, Ramón Vargas, Rubén Amoretti, Michal Znaniecki, Pedro Memelsdorff. Dans la scène lyrique contemporaine, Facundo Agudín a dirigé deux créations mondiales d’Andreas Pflüger : Der schwarze Mozart (2006 année Mozart, Bâle) et Romulus der Grosse (2015 année Dürrenmatt, Neuchâtel – Bâle.) En coopération avec le Centre Dürrenmatt Neuchâtel et de nombreuses fondations Agudín et MdL mènent le projet Dürrenmatt en Musique, qui a permis des commandes d’oeuvres à David Sontòn-Caflisch, Andreas Pflüger, Marco Pérez Ramírez, Dominique Gesseney-Rappo. Les cinq créations on été données en tournée suisse et présentées lors du lancement de la Biennale für Neue Musik Graubünden 2019. Elles forment l’album Dürrenmatt in Music (IBS Classical 2021).



Avec Musique des Lumières, Agudín enregistre avec RTS SRF 2 Kultur pour les labels Oehms Classics et NEOS Music de Munich, Doron Music de Vevey. Depuis 2016, il est artiste du label IBS Classical (Grenade) avec qui il produit Bach Mirror (2017), Der Kaiser von Atlantis (2018), Génération Cortázar (2020), Bach-Mingardo et Dürrenmatt in Music (tous les deux à paraître en 2021). Le rapport annuel du distributeur Naxos of America indiquait 133’000 téléchargements de l’album Bach Mirror un mois après la sortie de l’album. Actuellement, Agudín, MdL et IBS Classical préparent les productions discographiques An English Garden (2020) avec Marina Viotti ; The Brodsky Album (2021) : quatre créations mondiales en l’honneur du Prix Nobel de Littérature 1987 ; Das Lied von der Erde (2021) dans la transcription d’Arnold Schönberg, avec Ramón Vargas et Dilara Baştar. 



Fortement engagé dans la démocratisation de la musique, Agudín est directeur du programme Sinfónica Patagonia de l’Université Nationale de Río Negro, Professeur invité de l’Université Nationale des Arts à Buenos Aires et du Sistema / Orquesta Simón Bolívar de Caracas. Il conduit aussi « Le Voyage Bach », le programme de Médiation culturelle de Musique des Lumières. Annuellement, Facundo est professeur invité du module « Leadership et management de proximité » d’Espace Compétences, à Grandvaux (Suisse). Il a été membre du Forum L’Hebdo des 100 Personnalités de Suisse Romande. En février 2018, Agudín est nommé Président du jury du Concours d’interprétation musicale de Lausanne. A deux reprises, en 2015 et en 2016, il partage la nomination au prix « Meilleur chef d’orchestre argentin » de l’Association des critiques musicaux d’Argentine, aux côtés de Daniel Barenmboim. Agudín vient de recevoir le prix « Chef Argentin de la Décennie 2009-2019 » octoyé par la KONEX Foundation.



Parmi ses prochains engagements, sont à mentionner : une tournée de trois concerts CPE Bach avec L’Orchestre de Chambre de Genève et Estelle Revaz en janvier 2021 ; le Requiem de Verdi avec Sinfonieorchester Basel et le Basler Gesangverein en avril 2021 ; Roméo et Juliette d’Héctor Berlioz avec Orquesta Sinfónica Simón Bolívar en juin 2021.