ESPACE CHORAL

14.01.22 | 20h00 | Église des Jésuites, Porrentruy

16.01.22 | 17h00 | Église des Jésuites, Porrentruy

Billets

Billetterie MdL : www.seetickets.ch 

Réservations : accueil@musiquedeslumieres.com,
+41 79 577 20 03

Programme

Ludwig van Beethoven (1770-1827)  Concerto pour piano N°1 Op.15

Ludwig van Beethoven  Concerto pour piano N°4 Op.58

Johann Nepomuk Hummel (1778-1837) Messe en mi bémol Op.80

Léonie Renaud soprano 
Cassandre Stornetta alto 
Remy Burnens ténor 
Florian Hille basse

Espace Choral

Orchestre Musique des Lumières 
Riccardo Bovino
piano et direction

Production Espace Choral

Sur le programme Beethoven & Hummel

« Du 14 au 16 janvier 2022 à l’église des Jésuites de Porrentruy, Espace Choral, l’orchestre Musique ds Lumières et Riccardo Bovino proposeront le programme « Beethoven & Hummel » trois concerts programmés initialement en novembre 2020 et reportés à cause de la crise du coronavirus. Au programme:
– vendredi 14.01.22 à 20h00 : Concerto pour piano n° 1 de Beethoven et Messe n° 2 de Hummel pour chœur, solistes et orchestre
– samedi 15.01.22 à 20h00 : Soirée Beethoven & Brahms. Œuvres pour chœur et piano, solistes Riccardo Bovino et Ulysse Fueter,
– dimanche 16.01.22 à 17h00 : Concerto pour piano n° 4 de Beethoven et Messe n° 2 de Hummel pour chœur, solistes et orchestre.

Avec les solistes Léonie Renaud, soprano, Cassandre Stornetta, alto, Remy Burnens, ténor, et Florian Hille, basse. Le chœur Espace Choral sera dirigé par son chef Riccardo Bovino. Ce dernier sera aussi soliste des concertos de Beethoven et dirigera l’orchestre Musique des Lumières de son piano.

Trois soirées pour trois compositeurs majeurs, entre classicisme et romantisme. » (Propos recueillis sur le website de l’association Espace Choral).

« L’amour pour Vivaldi et Corelli remonte à loin, aux années de mon enfance. Il y a près de soixante ans, je suivais mon père, qui jouait le violon en amateur et qui cultivait sa passion pour ce répertoire en compagnie d’autres musiciens. Ensemble, ils avaient fondé un petit orchestre à cordes. Aujourd’hui, je me souviens encore des émotions fortes que je ressentais entre les murs de l’église de Trévise où ils jouaient la plupart du temps; le parfum d’encens et des bougies…»
Giuliano Carmignola, dans Tribune de Genève, 2015

Riccardo Bovino, direction

Talent précoce, ce jeune pianiste d’origine italienne a obtenu son diplôme à Turin à l’âge de 18 ans. Il a ensuite poursuivi ses études à Bâle, notamment avec le pianiste jurassien Gérard Wyss. Puis il est devenu professeur à la Haute école de musique de Bâle, et enfin chargé de cours à la Haute école des arts de Berne.
En tant que soliste il a obtenu de nombreux prix et s’est produit sur de grandes scènes internationales. Il a aussi été invité dans le cadre de plusieurs festivals, comme ceux de Lucerne, Montpellier, Graz, Stresa ou Gstaad.
Son amour pour la musique de chambre et le chant l’a conduit à travailler avec des artistes tels que Jennifer Larmore, Sol Gabetta, Gautier et Renaud Capuçon, pour ne citer que les plus célèbres. En 2019, il a donné des concerts à Genève avec la soprano Laurence Guillod et à Tel Aviv pour l’inauguration de la saison de musique de chambre de l’Orchestre philharmonique d’Israël.
Riccardo Bovino a également réalisé de nombreux enregistrements. Le dernier en date – des sonates de Shostakovich avec la violoniste Mirjam Tschopp enregistrées en 2016 – a été très favorablement accueilli par la critique et nominé par l’International Classical Music Award 2017.
Cet artiste à l’activité foisonnante s’intéresse aussi à la direction de chœur et d’orchestre… c’est ainsi que depuis 2016 le chœur jurassien Espace Choral a le privilège de bénéficier de son talent et de son enthousiasme. Son objectif est de proposer dans le Jura des programmes variés et attrayants en associant un chœur amateur à des chanteurs et des musiciens de réputation internationale.

Léonie Renaud, soprano

Après avoir obtenu un diplôme de piano à la Haute Ecole de Musique de Lausanne et couronné des études de chant à la Hochschule der Künste Berne dans la classe de Janet Perry, la soprano jurassienne Léonie Renaud mène une carrière de soliste sur différentes scènes européennes: Tonhalle à Zurich, opéras d’Avignon, Nancy, Reims, Bregenz ou encore Metz, où elle est régulièrement invitée.
Elle a remporté un prix spécial au Concours international de Spoleto, le 3 e Prix au Paris Opera Awards, et participé à plusieurs festivals dont Saoût chante Mozart, Murten Classics et le Festival de Besançon.
Elle bénéficie de l’apport artistique de personnalités telles qu’Edith Mathis et Patricia Petibon. Elle travaille avec des chefs comme Antonino Fogliani (Festival de Bregenz), Jordan de Souza (Montréal), Theodor Guschlbauer, Rani Calderon, Kaspar Zehnder, Myron Michaelis (La Fille du Régiment à l’Opéra de Shanghai) ou encore David Reiland pour un programme Mahler.
En formation de chambre, elle s’est produite en trio avec le pianiste Christian Chamorel et le clarinettiste Daniel Bachman, notamment pour un enregistrement d’Espace 2.
Son grand intérêt pour la musique symphonique lui a donné l’opportunité de chanter les Nuits d’été Berlioz avec le Sinfonietta de Lausanne sous la direction de Theodor Guschlbauer qu’elle a retrouvé en décembre 2019 pour La Création Haydn avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg.

Cassandre Stornetta, mezzo-soprano

La Jurassienne Cassandre Stornetta entre en 2010 à la Haute école de musique de Lausanne où elle obtient un bachelor et un master Performance de chant dans la classe de la mezzo-soprano Brigitte Balleys. Elle poursuit ensuite ses études avec un deuxième master à la Haute école des arts de Zurich, dans la classe de la mezzo-soprano Yvonne Naef.
Depuis l’obtention de ce deuxième master en juin 2017, la jeune cantatrice développe sa carrière autant dans l’opéra que dans le concert ou les récitals.
Cassandre Stornetta a chanté comme soliste sous la direction d’Alexander Mayer (Sinfonietta de Lausanne), Emmanuel Siffert (Free Opera Company), Jérôme Kuhn (NOF), Benjamin Lévy et Facundo Agudin. Elle a participé à des master class avec des artistes telles que Brigitte Fassbaender, Margreet Honig, Helmuth Deutsch, Janet Perry, Martin Katz ou encore Nadine Denise.
Cassandre Stornetta est lauréate du concours de jeunes talents du Pour-Cent culturel Migros 2016. Elle a enchanté le public dans plusieurs concerts d’Espace Choral.

Remy Burnens, ténor

Le jeune ténor lyrique bernois Remy Burnens est actif dans les domaines de l’opéra, de l’oratorio et du lied en Suisse et en Europe. Il a étudié avec Peter Brechbühler à Lucerne et avec Malcolm Walker à Paris. Des master class avec Roger Vignoles (interprétation du lied), Barthold Kuijken (pratique de l’interprétation historique) complètent sa formation.
Ténor très recherché, il se produit dans toute la Suisse, comme Evangéliste dans les Passions de Bach ou soliste dans un répertoire d’oratorios. Des apparitions régulières au KKL Lucerne lui donnent l’occasion d’aborder une large palette d’œuvres. Il est membre de l’Accademia Barocca Lucernensis, ensemble de jeunes musiciens dont la spécialité est la recherche et l’interprétation d’œuvres baroques inconnues.
Accompagné par la pianiste suisse Clémence Hirt, on le retrouve dans des récitals de lieder allemands, anglais et français. Finaliste au 9 e  Concours international de chant pour l’Opéra baroque Pietro Antonio Cesti, il a aussi été lauréat de plusieurs prix (Edwin Fischer, Fondation pour jeunes talents musicaux Meggen).
Son programme 2019-2020 comprenait les rôles de Belmonte dans l’Enlèvement au Sérail de Mozart à Meiningen, Ferrando dans Così fan tutte de Mozart au Neues Theater Dornach, Walther von der Vogelweide dans Tannhäuser de Wagner, et le timonier de Daland dans Le Vaisseau fantôme de Wagner à Meiningen.

Florian Hille, basse

Né à Schwerin (Allemagne), Florian Hille commence son parcours musical très jeune. Il intègre le Conservatoire de Berlin où il étudie le lied et l’oratorio.
Lauréat du concours national Jugend Musiziert ainsi que du concours international Musique Proscrite, Florian perfectionne technique et interprétation lors de master class dirigées par Thomas Quasthoff, Dietrich Fischer-Dieskau ou encore Helmut Deutsch.
Il intègre ensuite le Conservatoire de Paris, puis commence sa carrière à l’Opéra de Kiel dans le rôle de Jésus de la Passion selon saint Jean de Bach, mise en scène par Robert Wilson.
Depuis lors, il apparaît régulièrement sur scène dans de nombreuses productions comme Les Noces de Figaro de Mozart, Le Voyage à Reims de Rossini, Israël en Egypte de Haendel.
Il se consacre aussi à la musique de chambre avec un intérêt marqué pour la musique contemporaine.
Récemment, il a obtenu un master de soliste à la HEMU de Lausanne dans la classe de Christian Immler. Ses futurs projets tournent principalement autour du lied allemand et de la musique baroque sacrée. Il interprétera prochainement les Quatre Chants sérieux de Brahms et les cantates pour basse solo de Bach.
Avec Espace Choral, Florian Hille a chanté la basse solo dans la Nelson Messe lors de la clôture du Festival du Jura 2019.

Espace Choral

Le chœur Espace Choral est né en 2007 de la fusion des chœurs Opus 2855 et Ensemble Vocal d’Ajoie. Après avoir été dirigé pendant plusieurs années par Facundo Agudin, puis par la jeune cantatrice Léonie Renaud, il travaille depuis cinq ans sous la baguette de Riccardo Bovino, brillant jeune pianiste, chef de chant et chef de chœur italien établi à Bâle.
Avec un effectif d’une septantaine de choristes issus de tout le Jura historique, Espace Choral est le plus grand chœur classique du canton du Jura. Acteur reconnu de la vie musicale régionale, il s’est fait une place originale en présentant, année après année, des projets éclectiques, ambitieux et innovants: parmi ceux-ci, citons trois saisons de cantates de Bach, Le Laudi d’Hermann Suter, compositeur bâlois, le projet Sweet Music avec des «songs» de George Gershwin, ou encore Ombre et Lumière, deux messes courtes autour d’un concerto de piano. 
L’année 2019 a été riche en événements. Le chœur a été invité avec son chef au Festival de Pâques de Musique des Lumières, puis il a chanté en mai une cantate de Bach sous la direction de Facundo Agudin. Début octobre, il a eu l’honneur et le plaisir de clore le Festival du Jura avec la Nelson-Messe de Joseph Haydn, sous la direction de son chef et accompagné par l’orchestre du festival. Cet automne, après la «parenthèse» du covid, il participera à nouveau au Festival du Jura avec la MisaTango de Martin Palmeri.
Soucieux d’éveiller l’intérêt et l’envie du jeune public, Espace Choral ouvre régulièrement ses répétitions générales à des classes jurassiennes. 
Comme beaucoup de chœurs classiques, Espace Choral peine à recruter de jeunes voix. Ce qui ne l’empêche pas d’être plein de ressources, dynamique et imaginatif, et d’avoir su au fil des années conquérir un public enthousiaste grâce à la qualité de ses projets. Avec un impératif absolu: cultiver avec bonheur la passion de chanter et le plaisir de partager de beaux moments d’émotion.

Photo Sabine Burger

Musique des Lumières

Le jeu « historiquement renseigné » et la maîtrise des instruments et des diapasons historiques traversent la programmation de Musique des Lumières (MdL). Depuis son lieu de résidence dans le Jura suisse, la production de MdL rayonne. Les projets en collaboration se multiplient avec des institutions aussi variées que le TOBS Bienne Soleure, le Théâtre du Passage, l’Ensemble Vocal de Lausanne, le Festival Enescu de Bucarest et de nombreux labels discographiques. MdL et Agudin inaugurent le labyrinthe Borges de la Fondazione Giorgio Cini à Venise ; ouvrent la Biennale für Neue Musik Chur ; lancent encore le Projet Dürrenmatt avec l’opéra Romulus der Grosse de Andreas Pflüger en 2015 (ce programme réunira des créations de Sontòn Caflisch, Pérez Ramírez, Gesseney). MdL et Agudin ont enregistré pour OEHMS, NEOS, Doron, SRF 2 Kultur. Ils sont actuellement artistes associés du label IBS Classical, dont les albums Bach Mirror (2017), Der Kaiser von Atlantis (2018) et Generación Cortázar (2021) ont suscité l’éloge de la presse internationale.  Dans la série contemporaine Music & Words, chaque album s’inspire d’un grand auteur de notre temps : Generación Cortázar (2020), Sounding Dürrenmatt (2021) ; The Brodsky Album (2022). Parmi les prochaines productions discographiques, sont à mentionner Stabat Mater (2022) avec Sara Mingardo et Bénédicte Tauran ; An English Garden (2023) avec Marina Viotti ; Das Lied von der Erde (2022) avec Ramón Vargas et Dilara Bastar. L’orchestre MdL est soutenu par le Canton du Jura et la Loterie Romande. Ses projets reçoivent le soutien des fondations Pro Helvetia, Göhner, Binding, Nestlé pour l’art, SRKS, Kerr-Dürrenmatt. À partir de la Saison 21/22, Musique des Lumières est « Orchestre associé » au nouveau Théâtre du Jura.

AVEC LE SOUTIEN DE
SPONSOR DE PROJET
SOUTIEN DE PROJET
COMMUNES PARTENAIRES
COLLABORATIONS ARTISTIQUES
PARTENAIRES ARTISTIQUES
COOPÉRATIONS
COLLABORATIONS