La Bohème

24.06.2023 – 20:00

Festival Stand’été, Moutier

25.06.2023 – 18:00

Festival Stand’été, Moutier

27.06.2023 – 20:00

Festival Stand’été, Moutier

28.06.2023 – 20:00

Festival Stand’été, Moutier

 

Ouverture billetterie : 20.02.23 

Programme

Giacomo Puccini (1858-1924)
La Bohème
Opéra en quatre tableaux créé à Turin

Avec

ÉQUIPE ARTISTIQUE
Rubén Amoretti direction artistique
Facundo Agudin direction musicale
Robert Bouvier mise en scène
Pascal Mayer chef de choeur
Daria Korotkova chef de chant
Floriane Galabourda cheffe choeur d’enfants
Roberto Punzi décors et costumes
Pascal di Mito lumières
Morgan Hoxha régisseur général
Roberto Punzi production Italie
Angel Pazos production Espagne

DISTRIBUTION
Laurence Guillod Mimì
Orlando Niz Rodolfo
Alejandro Meeraapfel Marcello
Léonie Renaud Musetta
Rémy Ortega Schaunard
Rubén Amoretti Colline
Mario Marchisio Benoît/Alcindoro

Choeur Lyrica Neuchâtel
Orchestre Musique des Lumières

COPRODUCTION
Lyrica Neuchâtel
Théâtre du Passage, Neuchâtel
Amici per la musica, Cuneo
Festival Stand’été, Moutier

Opéra en quatre tableaux créé à Turin en 1896

La Bohème est un opéra en quatre tableaux de Giacomo Puccini, composé sur un livret écrit en collaboration avec Giuseppe Giacosa et Luigi Illica. La création a eu lieu le 1er février 1896 au Teatro Regio di Torino, sous la direction d’Arturo Toscanini.
Le superbe livret a été réalisé d’après l’ouvrage d’Henry Murger « Scènes de la vie de bohème », roman-feuilleton dont les épisodes furent pour la plupart publiés dans la revue LE CORSAIRE – Journal des spectacles, de la littérature, des arts et des modes (Paris, 1823 à 1858).

Voici un extrait du texte de Murger :

« Comme tout état social, la Bohème comporte des nuances différentes, des genres divers
qui se subdivisent eux-mêmes et dont il ne sera pas inutile d’établir la classification. Nous commencerons par la Bohème ignorée, la plus nombreuse. Elle se compose de la grande famille des artistes pauvres, fatalement condamnés à la loi de l’incognito, parce qu’ils ne savent pas ou ne’ peuvent pas trouver un coin de publicité pour attester leur existence dans l’art, et, par ce qu’ils sont déjà, prouver ce qu’ils pourraient être un jour. Ceux-là, c’est la race des obstinés rêveurs pour qui l’art est demeuré une foi et non un métier gens enthousiastes, convaincus, à qui la vue d’un chef- d’œuvre suffit pour donner la fièvre, et dont le cœur loyal bat hautement devant tout ce qui est beau,
sans demander le nom du maître et de l’école.
Nous ajouterons que la Bohème n’existe et n’est possible qu’à Paris. »

Infos et billeterie:

 

Ouverture billetterie : 20.02.23 

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles ainsi que les concerts à venir.