Les deux Titans

21.12.2024 – 19:00

22.12.2024 – 17:00

Programme

CARL PHILIPP E. BACH (1714-1788)
Concerto pour violoncelle en la mineur Wq. 170

WOLFGANG AMADEUS MOZART (1856-1791)
Sinfonia Concertante
KV 364

ANDREA SCARTAZZINI (1791)
Incantesimo pour hautbois et cordes

LUDWIG VAN BEETHOVEN (1770-1827)
Symphonie No 7  en La majeur Op. 92

Avec

JOEL BARDOLET, violon
DANA ZEMTSOV, alto
ALMA HERNAN, violoncelle
NATHALIE GULLUNG, hautbois
ORCHESTRE MUSIQUE DES LUMIÈRES
FACUNDO AGUDIN, direction

Coproduction Théâtre du Jura, Musique des Lumières

Ce Noël : Mozart – Beethoven !

Selon le credo de l’Empfindsamkeit, la musique devait «toucher le cœur» et «éveiller les passions». Les concertos de Carl Philipp Emanuel forment un lien essentiel entre la conception ritornello Vivaldienne et le concerto classique de Mozart.
Confié à Alma Hernán, le Concerto en la mineur de C.P.E. Bach explore les registres médian et grave de l’instrument. Le discours passionné, impétueux, dessine un conflit créateur entre lyrisme et turbulence romantique.

La Symphonie Concertante pour violon et alto est une des œuvres chères à Musique des Lumières. Pour le Noël 2024, nous accueillons deux brillants solistes : notre premier violon Joel Bardolet (bien connu du public jurassien) et la talentueuse Dana Zemtsov, une des altistes les plus prometteuses de sa génération.

La création de la Septième Symphonie de Beethoven a eu lieu le 8 décembre 1813 : jour pour jour, 211 ans avant notre concert delémontain. L’orchestre MdL la donne pour la première fois, poursuivant ainsi l’exploration du répertoire pré-romantique. Richard Wagner écrivait, au sujet de l’œuvre : «Beethoven a réussi à mettre le corps en musique : l’apothéose de la danse.»  

Le public du Théâtre du Jura aime les surprises : nous proposons ici la découverte du jeune compositeur bâlois Andrea Scartazzini, avec une œuvre brève et sensible : Incantesimo pour hautbois solo (Nathalie Gullung), cordes et percussions.

Infos et billeterie:

Accueil billetterie MdL :
T : +41 79 577 20 03
E : accueil@musiquedeslumieres.com

Nathalie Gullung – hautbois

Nathalie Gullung est originaire de Neuchâtel, où elle a vécu jusqu’à l’obtention de sa maturité fédérale. Elle s’envole ensuite pour Montréal, où elle étudie la philosophie parallèlement à des études de hautbois au Conservatoire du Québec à Montréal. Craignant de s’éloigner trop de l’esthétique de la vieille Europe, elle abrège son séjour outre Atlantique après deux fructueuses années, et se rend à Paris, afin de se plonger dans l’école française du hautbois. Elle a la chance de séjourner à la Cité internationale des Arts, pour suivre l’enseignement de Jean-Pierre Arnaud. Mais c’est bien en Suisse qu’elle terminera ses études: Master en pédagogie de la Hochschule der Kunste à Berne, dans la classe de Hans Elhorst, et Master en interprétation à la Musikakademie der Stadt Basel, dans la classe d’Omar Zoboli.

Elle occupe le poste de hautbois solo à Musique des Lumières depuis 2005 et à l’Ensemble Symphonique Neuchâtel depuis la fondation de celui-ci en 2008, et enseigne le hautbois au Conservatoire de Musique Neuchâtelois.

A native of Neuchâtel, Nathalie Gullung lived there until she passed her maturité fédérale. She then moved to Montreal, where she studied philosophy and oboe at the Conservatoire du Québec à Montréal. Afraid of straying too far from the aesthetics of old Europe, she cut short her stay across the Atlantic after two fruitful years, and went to Paris to immerse herself in the French oboe school. She was lucky enough to stay at the Cité Internationale des Arts, where she studied with Jean-Pierre Arnaud. But it was in Switzerland that she completed her studies: a Master’s degree in pedagogy from the Hochschule der Kunste in Bern, in Hans Elhorst’s class, and a Master’s degree in performance from the Musikakademie der Stadt Basel, in Omar Zoboli’s class.

She has been principal oboist with Musique des Lumières since 2005 and with the Ensemble Symphonique Neuchâtel since it was founded in 2008, and teaches oboe at the Conservatoire de Musique Neuchâtelois.

https://fr.festivalofchapels.com/nathalie-gullung

Musique des Lumières

« La recherche appliquée et la transgression des routines institutionnelles, qui ont donné au mouvement historiciste sa dynamique esthétique et sociale, sont le fondement incontournable d’expériences contemporaines telles que l’orchestre de la Musique des Lumières. » Esteban Buch – École de Hautes Études en Sciences Sociales, Paris

 

Ces dernières années, Musique des Lumières est devenue un acteur important de la scène culturelle suisse. Facundo Agudin en est depuis lors le directeur artistique et musical.

Bien que la période baroque-classique soit au centre de son répertoire, son approche esthétique est transversale. Les programmes de concert de MdL combinent souvent le répertoire ancien avec des œuvres romantiques, et une attention particulière est accordée à la musique contemporaine et à l’opéra de chambre. Inspiré par son directeur artistique, Facundo Agudin, l’ensemble a atteint un haut niveau de compétence dans l’interprétation sur instruments modernes et anciens.

Au cours des dernières saisons, l’ensemble se produit de manière régulièrement dans toute la Suisse Romande et à Bâle. Il a enregistré pour SRF 2 Kultur, NEOS Music, Oehms Classics et IBS Classical. Pour a accueilli des artistes tels que Ramón Vargas, Sara Mingardo, Giuliano Carmignola, Andrés Gabetta. MdL collabore avec des compositeurs comme Pablo Ortiz, Andrea Scartazzini, Helena Winkelman, Hinako Takagi, Andreas Pflüger, David Sonton.

Parallèlement à sa saison de 15 programmes, MdL a également été invité à se produire à la Sala del Lingotto de Turin, au Grimaldi Forum de Montecarlo, au Victoria Hall de Genève, au Stadtcasino de Bâle, à Venezia San Giorgio Maggiore – Fondazione Cini. Musique des Lumières coproduit des projets avec la Radio nationale suisse, le TOBS Biel Solothurn, l’Opéra national de Pologne, le Basler Gesangverein, l’Ensemble Vocal de Lausanne, le Théâtre du Jura, le Théâtre du Passage.

Les projets de l’orchestre sont soutenus par la Loterie Romande, la République et Canton du Jura, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, la Dürmüller Foundation, la Dulcimer Foundation, la Charlotte Kerr Dürrenmatt-Stiftung, la Fondation Nestlé pour la culture, la Fondation SUISA, les cantons de Berne et de Bâle et la commune du Noirmont, parmi de nombreuses autres institutions.

 

« Applied scholarship and the transgression of institutional routines, which have given the historicist movement its aesthetic and social dynamics, are the inescapable basis of contemporary experiences such as the Musique des Lumières orchestra. »

Esteban Buch – École de Hautes Études en Sciences Sociales, Paris

 

Over recent years, Musique des Lumières has become an important actor on the Swiss cultural scene. Facundo Agudin has been its artistic and musical director ever since.

Although the baroque-classical period is central to its repertoire, its aesthetic approach is rather «transversal». MdL’s concert programmes often combine old repertoire with romantic works, and special attention is devoted to contemporary music and chamber opera. Inspired by its Artistic Director, Facundo Agudin, the ensemble has reached a high level of competence in performing on both modern and period instruments.

Over the past seasons, the ensemble has performed intensely in its base-area, the NW of Switzerland. In particular since the pandemic it has enhanced its recording productions in some of the best acoustics in Switzerland (La Chaux de Fonds, Le Noirmont). It has recorded for SRF 2 Kultur, NEOS Music, Oehms Classics and IBS Classical. For both concerts and recordings, it has recently welcomed artists such as Ramón Vargas, Sara Mingardo, Giuliano Carmignola, Andrés Gabetta. MdL cooperates with composers Pablo Ortiz, Andrea Scartazzini, Helena Winkelman, Hinako Takagi, Andreas Pflüger, David Sonton. 

In parallel to its 15-programs concert season, MdL also guest-performed in Torino’s Sala del Lingotto, Montecarlo’s Grimaldi Forum, Geneva’s Victoria Hall, Stadtcasino Basel, Venezia San Giorgio Maggiore – Fondazione Cini. Musique des Lumières runs coproductions with Swiss National Radio, Polish National Opera, Basler Gesangverein, Ensemble Vocal de Lausanne, Théâtre du Jura, Théâtre du Passage.

The orchestra’s projects are supported by the Swiss Lottery Fund (Loterie Romande), the Republic and Canton of Jura, the Swiss Arts Council Pro Helvetia, the Dürmüller Foundation, the Dulcimer Foundation, the Charlotte Kerr Dürrenmatt-Stiftung, the Nestlé Foundation for the Arts, the SUISA Foundation, the Cantons of Bern and Basel and Le Noirmont municipality among many other institutions.  

 

www.musiquedeslumieres.com

Facundo Agudin – Direction

Chef d’orchestre et producteur suisse d’origine argentine. Facundo s’est été formé à l’Université Catholique de Buenos Aires et à la Schola Cantorum Basiliensis. Basé en Suisse depuis 1996, il mène sa carrière dans une dizaine de pays. En tant que baryton, les années passées auprès des Basler Madrigalisten et du Schweizer Kammerchor l’ont amené à côtoyer Claudio Abbado, Valery Gergiev, Simon Rattle, Armin Jordan. Depuis 2005, il se consacre au métier de chef d’orchestre. En 2014/15, avec Faust de Gounod, il fait ses débuts Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, en 2017 au Festival Enescu de Bucarest, en 2019 au Festival del Maggio Musicale Fiorentino, en 2023 au Grand Théâtre de Genève avec María de Buenos Aires mis en scène par Daniele Finzi Pasca. Il collabore avec Ramón Vargas, Sara Mingardo, Giuliano Carmignola, Kent Nagano, Daniele Finzi Pasca, Rubén Amoretti, David Haneke. Il commande et crée régulièrement des oeuvres de Pablo Ortiz, Andrea Scartazzini, Helena Winkelman, Andreas Pflüger, David Sonton, Hinako Takagi, Joan Magrané. Il s’est produit, entre autres, avec Prague Chamber Orchestra, Sinfonieorchester Basel, Basel Sinfonietta, TOBS Biel-Solothurn, Kammerorchester Basel, Würth Philharmoniker, Opéra National d’Arménie, Orchestre du Théâtre Mariinsky, Opéra national de Pologne, Philharmonique de Buenos Aires, National d’Argentine, Symphonique de Besançon, Ars Nova Poitiers, National de Cannes, Cameristi del Maggio Musicale Fiorentino.

Agudin est Directeur musical et artistique de Musique des Lumières (MdL) du Basler Gesangverein. Il et enregistre pour Oehms Classics, NEOS Music, IBS Classics, SRF 2 Kultur, IBS Classical. Les enregistrements Der Kaiser von Atlantis et Bach Mirror ont été salués par la presse internationale. Actuellement, Agudin dirige la série contemporaine Music & Words : 12 créations mondiales inspirées par des textes de Julio Cortázar, Friedrich Dürrenmatt et Joseph Brodsky.

Il est artiste en résidence à l’EVL Ensemble Vocal de Lausanne de 2021 à 2023, Professeur associé à l’Université nationale de Río Negro, membre du jury du CIML Concours de Lausanne. En 2015 et 2016, il est nommé par l’Association des critiques musicaux d’Argentine aux côtés de Daniel Barenboim pour le prix Meilleur chef d’orchestre argentin. En 2019, il reçoit le premier prix de la KONEX Foundation.

 

Swiss conductor and producer of Argentinean origin. Facundo trained at the Catholic University of Buenos Aires and the Schola Cantorum Basiliensis. Based in Switzerland since 1996, his career has taken him to ten countries. As a baritone, his years with the Basler Madrigalisten and the Schweizer Kammerchor brought him into close contact with Claudio Abbado, Valery Gergiev, Simon Rattle and Armin Jordan. Since 2005, he has devoted himself exclusively to conducting. In 2014/15, with Gounod’s Faust, he made his debut at the Mariinsky Theatre in St. Petersburg, in 2017 at the Enescu Festival in the XX Century series, in 2019 at the Festival del Maggio Musicale Fiorentino, in 2023 at the Grand Théâtre de Genève with María de Buenos Aires directed by Daniele Finzi Pasca. He collaborates with artists such as Ramón Vargas, Sara Mingardo, Giuliano Carmignola, Kent Nagano, Daniele Finzi Pasca and Rubén Amoretti. He regularly commissions and premieres works by Pablo Ortiz, Andrea Scartazzini, Helena Winkelman, Andreas Pflüger and David Sonton, Hinako Takagi, Joan Magrané.

He has performed with the Prague Chamber Orchestra, Sinfonieorchester Basel, Basel Sinfonietta, TOBS Biel-Solothurn, Kammerorchester Basel, Würth Philharmoniker, Armenian State Opera, Mariinsky Theatre Orchestra, Polish National Opera, Buenos Aires Philharmonic, Argentine National Symphony, Symphonique de Besançon, Ars Nova Poitiers, National de Cannes, Cameristi del Maggio Musicale Fiorentino.

In Switzerland, Agudin is Musical and Artistic Director at Musique des Lumières (MdL). He has recorded for Oehms Classics, NEOS Music, IBS Classics, SRF 2 Kultur, IBS Classical. Since November 2020, he has been artistic director of the Basler Gesangverein. His albums Der Kaiser von Atlantis and Bach Mirror, have been acclaimed by the international press. Agudin currently directs the contemporary Music & Words series. The first three albums feature a dozen world premieres inspired by texts by major literary figures: Julio Cortázar, Friedrich Dürrenmatt and Joseph Brodsky. 

He is artist-in-residence at the EVL Ensemble Vocal de Lausanne from 2021 to 2023, Associate Professor at the National University of Río Negro, member of the jury of the CIML Concours de Lausanne. In 2015 and 2016, he was nominated by the Argentine Music Critics Association alongside Daniel Barenboim for the Best Argentine Conductor award. In 2019, he was awarded the first prize of the KONEX Foundation. 

 

https://locksbridge.net/artists/facundo-agudin/

Joel Bardolet – violon

Le violoniste Joel Bardolet est un musicien unique. Avec des aptitudes évidentes et une musicalité exaltante, sa façon particulière d’aborder les œuvres clés du répertoire universel lui a valu une place de choix dans le panorama actuel des orchestres et ensembles de chambre d’Europe centrale, avec lesquels il collabore régulièrement, que ce soit en tant que concertino ou en tant que soliste.

Sa porosité interprétative inhabituelle se traduit par le choix de programmes soigneusement modelés, en collaboration avec des musiciens qui lui permettent de travailler rigoureusement en faveur de l’intentionnalité rythmique, du phrasé et du compactage du son. Le style de Bardolet est volontaire et non finaliste : il interpelle l’auditeur et le questionne avec le désir d’établir un dialogue personnel et complice. Bref, il l’associe au processus artistique et créatif.

Joël Bardolet apporte un regard neuf, très musical et plein de fantaisie dans un contexte basé -excessivement- sur l’orthodoxie. Ses critères solides, fruit de ses études de maîtrise en Catalogne, en Allemagne et en Suisse, peuvent être considérés comme suggestifs, avec un effet de renouvellement. La voix du violon. Une voix, la sienne, exceptionnelle.

 

Violinist Joel Bardolet is a unique musician. With obvious aptitudes and exultant musicality, his particular way of approaching key works from the universal repertoire has earned him a prominent place in the current panorama of Central European orchestras and chamber ensembles, with which he regularly collaborates, either as a concertino or as a soloist.

His unusual interpretive porosity translates into the choice of carefully modeled programs, in collaboration with musicians that allow him to work rigorously in favor of rhythmic intentionality, phrasing and sound compacting. Bardolet’s style is purposeful, not finalist: it challenges the listener and asks him questions with the desire to establish a personal and complicit dialogue. In short, it makes him part of the artistic and creative process.

Joel Bardolet brings a fresh look, very musical and with a point of fantasy in a context based -excessively- on orthodoxy. His solid criteria, the result of his master’s degree in Catalonia, Germany and Switzerland, can be seen as suggestive, with a renewing effect. The voice of the violin. A voice, his, exceptional.

 

https://seedmusic.eu/en/artist/joel-bardolet/

Alma Hernán

Alma Hernán Benedí, née à Madrid, mène actuellement une carrière variée en tant que soliste, chambriste et musicienne d’orchestre.

Après avoir terminé ses études au Conservatoire Padre Antonio Soler à El Escorial, où elle a obtenu le « Prix extraordinaire » en 2011, Alma est partie à Londres pour entreprendre ses études de licence à la Guildhall School of Music and Drama avec Louise Hopkins, où elle a obtenu son diplôme avec distinction et a également reçu le Collaborative Barbican Award pour son travail de mise en scène d’un spectacle au Milton Court Theatre à Londres.

En 2016, Alma a enseigné à « El Sistema » au Salvador, puis poursuit ses études avec Rafael Rosenfeld à la Musik-Akademie de Bâle. Elle a obtenu un Master en pédagogie et performance avec distinction et a reçu le prix du meilleur travail pédagogique de Master.

Alma a participé à des festivals tels que Mendelssohn on Mull et IMS Prussia Cove au Royaume-Uni, Yellow Barn aux États-Unis, et elle a joué dans différents orchestres tels que le Budapest Festival Orchestra, Musique des Lumières, Mahler Chamber Orchestra, Munich Philharmonic et Tonhalle-Orchester Zürich.

Alma a joué dans de nombreuses salles de concert et a effectué des tournées en Europe, en Corée du Sud et en Chine. En outre, Alma s’intéresse beaucoup à l’enseignement et à la création de projets artistiques multidisciplinaires.

Après avoir remporté le concours Sándor Végh à Budapest, Alma aura la grande chance de se produire en tant que soliste avec l’Orchestre du Festival de Budapest en juin 2025.

 

Alma Hernán Benedí, born in Madrid, currently enjoys a varied career as a soloist, chamber musician, and as an orchestral musician.

After finishing her studies at Padre Antonio Soler Conservatory in El Escorial, where she graduated in 2011 with the “Extraordinary Prize”, Alma moved to London to undertake her Bachelor studies at the Guildhall School of Music and Drama with Louise Hopkins, where she graduated with distinction and also received the Collaborative Barbican Award for her work as a director of a performance at the Milton Court Theatre in London.

In 2016, Alma tought at “El Sistema” in El Salvador, and after she continued her studies with Rafael Rosenfeld in Musik-Akademie Basel. She obtained a Master’s degree in Pedagogy and Performance with distinction and received the award for the best Master’s Pedagogy work.

Alma has taken part in festivals such as Mendelssohn on Mull and IMS Prussia Cove in the UK, Yellow Barn in the US, and she has plays in different orchestras such as the Budapest Festival Orchestra, Musique des Lumières, Mahler Chamber Orchestra, Munich Philharmonic and Tonhalle-Orchester Zürich.

Alma has played in many concert halls and has toured throughout Europe, South Korea and China. In addition, Alma has a great interest in teaching and creating multidisciplinary artistic projects.

After having won the Sándor Végh competition in Budapest Alma will have the great opportunity of performing as a soloist with Budapest Festival Orchestra in June 2025.

Dana Zemtsov

Née en 1992 dans une famille de musiciens, Dana a reçu ses premières leçons de musique de sa grand-mère et de ses parents. Elle a poursuivi ses études avec le virtuose de l’alto Michael Kugel. Dana se produit régulièrement dans des salles de concert telles que le Royal Concertgebouw d’Amsterdam, la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, l’Opéra de Tel Aviv et le Carnegie Hall de New York. Elle a joué de la musique de chambre avec Janine Jansen, Giovanni Sollima, Martin Frost, Anna Fedorova, Ilya Gringolts, Boris Berezovsky et bien d’autres.

Dana est lauréate du premier prix de plusieurs concours au Luxembourg, en Italie, en Autriche, en Allemagne, au Portugal et aux Pays-Bas. En 2010, elle a remporté le concours néerlandais « Evening of the Young Musician » et est devenue la jeune musicienne de l’année. Elle a représenté les Pays-Bas au concours Eurovision des jeunes musiciens à Vienne. Elle a également reçu le prestigieux prix Kersjes, décerné chaque année à un jeune instrumentiste à cordes exceptionnel des Pays-Bas. En 2016, Dana a été choisie comme « invitée d’honneur » parmi de jeunes altistes talentueux pour représenter sa génération au 43e congrès de l’alto à Crémone aux côtés de Bruno Giuranna, Ettore Causa et Tabea Zimmermann.

 

Born into a family of musicians in 1992, Dana received her first music lessons from her grandmother and her parents. She continued her studies with viola virtuoso Michael Kugel. 

Dana regularly performs in concert halls such as the Royal Concertgebouw Amsterdam, St. Petersburg Philharmonia, The Opera House in Tel Aviv, and Carnegie Hall in New York. She has played chamber music with Janine Jansen, Giovanni Sollima, Martin Frost, Anna Fedorova, Ilya Gringolts, Boris Berezovsky, and many others. 

Dana is 1st Prize laureate of several competitions in Luxembourg, Italy, Austria, Germany, Portugal, and the Netherlands. In 2010 she won the Dutch competition ’Evening of the Young Musician’ and became the Young Musician of the Year. She represented The Netherlands at the Eurovision Young Musicians Competition in Vienna. She has also been awarded the prestigious Kersjes Prize, granted every year to an outstanding young string player in the Netherlands. In 2016, Dana was chosen as ‘Guest of Honor’ among talented young violists to represent her generation at the 43rd Viola Congress in Cremona by the side of Bruno Giuranna, Ettore Causa and Tabea Zimmermann. 

 

http://www.danazemtsov.com/

Andrea Scartazzini

Andrea Lorenzo Scartazzini (*1971) est un compositeur suisse de musique contemporaine.

Il a reçu plusieurs prix, dont le prix d’étude de la Fondation Ernst von Siemens.

de la Fondation Ernst von Siemens. Une grande partie de son œuvre est écrite pour le théâtre musical, comme Edward II (Deutsche Oper Berlin) et Der Sandmann (Oper Frankfurt, Theater Basel). Il travaille actuellement sur un grand cycle orchestral.

Il travaille actuellement sur un grand cycle orchestral en référence à Gustav Mahler. Sa musique se caractérise par une grande expressivité, une richesse harmonique et une clarté formelle.

 

Andrea Lorenzo Scartazzini (*1971) is a swiss composer of contemporary music.

He has received several awards including the Ernst von Siemens Foundation Study

Prize. An important part of his oeuvre is written for music theatre, such as Edward II

(Deutsche Oper Berlin) and Der Sandmann (Oper Frankfurt, Theater Basel). He is

currently working on a large orchestral cycle with reference to Gustav Mahler. His

music is characterised by high expressivity, harmonic richness and formal clarity.

 

https://scartazzini.com/

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles ainsi que les concerts à venir.