L’inspiration harmonique

16.09.2022 – 20:00

Programme

Antonio Vivaldi (1678-1741) : « L’Estro Armonico » Op. 3
Concerto N° 1 pour quatre violons et violoncelle RV 549
Concerto N° 2 pour deux violons RV 578
Concerto N° 3 pour violon RV 310
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Concerto pour clavecin en fa mineur BWV 1056
Cantate « Ich habe genug » BWV 82a

Avec

Bénédicte Tauran soprano / Claire Garde traverso / Anna Troxler, Joel Bardolet, Roberto Rutkauskas, Séverine Cozette violons
Pauline Boulanger violoncelle / Francesco Addabbo clavecin
Musique des Lumières
Facundo Agudin direction

Intimité baroque

Musique des Lumières a entrepris, en collaboration avec divers partenaires, un projet baroque ambitieux. Sur deux saisons, l’orchestre propose la programmation complète de L’estro armonico Op. 3 d’Antonio Vivaldi (« L’invention harmonique » en italien). Publié en 1711 à Amsterdam, le cycle de 12 concertos rendit Vivaldi célèbre dans toute l’Europe… en un temps record. Les concertos sont présentés d’une manière curieuse : ils sont disposés en quatre groupes de trois, alternant les modes majeur et mineur, et respectivement composés pour 4 violons et violoncelle solo, pour deux violons, pour un violon soliste. Une opportunité de découvrir les solistes MdL (Bardolet, Morozkina, Rutkauskas…) sous un angle nouveau—et avec un instrumentarium idéalement adapté au répertoire. La célèbre cantate Ich habe genug BWV 82a est présentée dans notre programme dans la transcription de Bach lui-même pour soprano et traverso solistes (à partir de l’original pour voix de basse et hautbois solo). Pour l’occasion, les parties solos sont confiées à deux artistes confirmées: Bénédicte Tauran et Claire Garde. Un véritable programme de re-découverte !

Joel Bardolet – violon

Joel Bardolet a passé les dernières années à expérimenter avec le langage musical de Johannes Ockeghem et la polyphonie de la Renaissance jusqu’aux paysages intemporels de Morton Feldman. La relation qu’il entretient depuis toujours avec le chef d’orchestre Jordi Móra lui a donné une perception de l’expérience phénoménologique qui existe dans sa lecture de chaque texte musical.
Actuellement, il est Directeur musical de la production Bach-Inventions avec la compagnie nationale de danse MalPelo, avec laquelle il partage régulièrement des laboratoires de scène et de travail, la beauté du geste, l’écoute honnête et l’intégration des matériaux littéraires, de l’architecture et de la science dans sa méthode de travail. Il fait partie de la génération éclairée par le Quatuor Casals et a été l’élève de Rainer Schmidt, Muriel Cantoreggi, Eva Graubin. Il a été inspiré par des artistes tels que  Clive Brown, Ferenc Rados, Rita Wagner, Eberhard Feltz, Lorenzo Coppola, Facundo Agudin.
Joel a créé et enregistré plusieurs œuvres qui lui ont été dédiées par le compositeur Joan Magrané, comme  Variacions sobre The Last Rose of Summer pour violon solo. Il a récemment enregistré Barcarolle Oubliée pour violon et orchestre à cordes, pour la production The Brodsky Album avec Musique des Lumières.
La collaboration avec des compositeurs actuels comme Heinz Holliger, Sofia Gubaidulina ou Salvatore Sciarrino est une source d’inspiration très importante pour lui.
Ces dernières années, il a été Premier violon à l’Orquestra Camera Musicae et actuellement, il est Premier violon solo auprès de l’orchestre Musique des Lumières. En tant que Konzertmeister invité, il collabore régulièrement avec l’orchestre de chambre de Fribourg, le Scottish Chamber Orchestra ou le Sinfonieorchester Biel-Solothurn. Il est membre du Trio Fortuny avec ses amis Pau et Marc et professeur à l’Universidad Nacional de Río Negro en Patagonie.

Musique des Lumières

La programmation de l’orchestre Musique des Lumières est inspirée par un critère de transversalité. De la commande d’œuvres en création mondiale à l’exploration du vaste répertoire du XVIIe et à la polyphonie vocale-instrumentale interprétée sur instruments d’époque, MdL offre, au fil des saisons, un véritable programme de découverte. Une vision dynamique du grand répertoire qui cherche à établir de nouveaux modes de relation avec les publics. Depuis son lieu de résidence dans le Jura suisse, la production de MdL rayonne. Les projets en collaboration se multiplient avec des institutions aussi variées que le TOBS Bienne Soleure, le Théâtre du Passage, l’Ensemble Vocal de Lausanne, le Festival Enescu de Bucarest et de nombreux labels discographiques. MdL et Agudin inaugurent le labyrinthe Borges de la Fondazione Giorgio Cini à Venise ; ouvrent la Biennale für Neue Musik Chur ; lancent encore le Projet Dürrenmatt avec l’opéra Romulus der Grosse de Andreas Pflüger en 2015 (ce programme réunira des créations de Sontòn Caflisch, Pérez Ramírez, Gesseney). MdL et Agudin ont enregistré pour OEHMS, NEOS, Doron, SRF 2 Kultur. Ils sont actuellement artistes associés du label IBS Classical, dont les albums Bach Mirror (2017), Der Kaiser von Atlantis (2018) et Generación Cortázar (2021) ont suscité l’éloge de la presse internationale.  Dans la série contemporaine Music & Words, chaque album s’inspire d’un grand auteur de notre temps : Generación Cortázar (2020), The Dürrenmatt Project (2021) ; The Brodsky Album (2022). Parmi les prochaines productions discographiques, sont à mentionner An English Garden (2023) avec Marina Viotti ; Das Lied von der Erde (2022, orchestration d’Arnold Schönberg) ; Markus-Passion (2023, avec l’Ensemble Vocal de Lausanne). L’orchestre MdL est soutenu par le Canton du Jura et la Loterie Romande. Ses projets reçoivent le soutien des fondations Pro Helvetia, Göhner, Binding, Nestlé pour l’art, SRKS, Kerr-Dürrenmatt. Pendant la saison 21/22 MdL a présenté 17 programmes différents, dont des créations mondiales de Hinako Takagi (Osaka), Joan Magrané (Barcelone), Pablo Ortiz (Davis CA), Andreas Pflüger, Paul Suits et David Sontón (Basel). L’orchestre Musique des Lumières est Artiste associé au Théâtre du Jura et développe une intense collaboration avec l’Ensemble Vocal de Lausanne.