Voyage Bach : le Soir

24.03.2023 – 20:00

Programme

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
« Bleib bei uns, denn es wird Abend werden » BWV 6
« Komm Jesu, komm » BWV 229
« Erfreut euch, ihr Herzen » BWV 66

Avec

Ensemble Vocal de Lausanne
Musique des Lumières
Facundo Agudin direction

La lumière du soir

Le Voyage Bach est un programme de découverte : l’Ensemble Vocal de Lausanne et Musique des Lumières mettent à l’affiche des grands classiques du corpus Bachien (dont quelques titres de très grande popularité) mais proposent aussi l’exploration de facettes moins connues de son oeuvre et de celle des compositeurs “satellites” : Buxtehude, Schein, Vivaldi, Hassler, Telemann. Dans la série Le Voyage Bach, le Choral final est partagé avec le public (qui reçoit à l’entrée des concerts sa propre partition !). Ces RDVs proposent aux publics une participation active lors des concerts—mais créent aussi un moment d’échange informel et de découverte des différentes équipes que font l’EVL et MdL : leurs chanteurs et musiciens, les solistes invités, le staff d’organisation.
Le programme. Les deux Grands Livres de Motets d’Eustache du Caurroy (1609) sont dédicacés respectivement au roi Henri IV et à la Reine Margot. MdL et l’EVL lancent avec ce Salve Regina un avant-goût de l’exploration de son œuvre dans les saisons à venir. Mais ce sont les premiers versets du Vater Unser de Hans Leo Hassler qui donnent le coup d’envoi à notre programme: les deux cantates-chorales Christ lag in Todesbanden (Johann Sebastian Bach) et Nimm von uns, Herr (Dietrich Buxtehude) ont été toutes les deux composées sur la mélodie du “Notre Père”, l’hymne adapté par Luther d’après la séquence grégorienne Victimae Paschali Laudes. Ses strophes seront reprises en alternance chœur-solistes par les chanteurs de l’Ensemble Vocal de Lausanne. L’Espace La Velle au Noirmont et l’Église des Terreaux à Lausanne offrent le cadre intime idéal pour ce nouveau départ du Voyage Bach !

Facundo Agudin – Direction

Le chef suisse d’origine argentine s’est formé à Buenos Aires et à la Schola Cantorum Basiliensis. Basé en Suisse depuis 1996, il mène sa carrière dans une dizaine de pays. Ses années avec les Basler Madrigalisten et le Schweizer Kammerchor le rapprochent de Claudio Abbado, Valery Gergiev, Simon Rattle, Armin Jordan. Il fait ses débuts au Théâtre Mariinsky avec Faust en 2014/15 ; Enescu Festival dans la série 21st Century Music en 2017 ; Festival del Maggio Musicale Fiorentino avec Das Lied von der Erde en 2019. Il collabore avec des artistes comme Ramón Vargas, Sara Mingardo, Giuliano Carmignola, Rubén Amoretti, Kent Nagano. En Suisse, Agudin collabore depuis 2020 avec le Basler Gesangverein en tant que Directeur musical. Il est Directeur musical et artistique de l’orchestre Musique des Lumières (MdL), avec lequel il a enregistré pour Oehms Classics, NEOS Music, Doron Music, SRF 2 Kultur. Depuis 2017, Agudin et MdL sont des artistes officiels du label IBS Classical. Leurs dernières productions Der Kaiser von Atlantis, Bach Mirror et Generación Cortázar ont été saluées par la presse internationale. En 2015 et en 2016 il est nominé par l’Association des Critiques Musicaux d’Argentine au prix Meilleur Chef Argentin aux côtés de Daniel Barenboim ; en 2019, il reçoit le Prix “Chef de la Décennie” de la Fondation KONEX. Agudin est membre du jury du Concours d’Interprétation Musicale de Lausanne et Directeur du programme Sinfónica Patagonia. Il est actuellement Artiste en résidence auprès de l’Ensemble Vocal de Lausanne. Avec MdL et IBS Classical, il enregistre en 21/22 An English Garden avec Marina Viotti, Das Lied von der Erde avec Ramón Vargas, The Brodsky Album en coopération avec Pro Helvetia. En 2022 il fera ses débuts avec Orquesta Sinfónica Simon Bolívar avec la première vénézuélienne du Roméo et Juliette d’Héctor Berlioz.

Musique des Lumières

La programmation de l’orchestre Musique des Lumières est inspirée par un critère de transversalité. De la commande d’œuvres en création mondiale à l’exploration du vaste répertoire du XVIIe et à la polyphonie vocale-instrumentale interprétée sur instruments d’époque, MdL offre, au fil des saisons, un véritable programme de découverte. Une vision dynamique du grand répertoire qui cherche à établir de nouveaux modes de relation avec les publics. Depuis son lieu de résidence dans le Jura suisse, la production de MdL rayonne. Les projets en collaboration se multiplient avec des institutions aussi variées que le TOBS Bienne Soleure, le Théâtre du Passage, l’Ensemble Vocal de Lausanne, le Festival Enescu de Bucarest et de nombreux labels discographiques. MdL et Agudin inaugurent le labyrinthe Borges de la Fondazione Giorgio Cini à Venise ; ouvrent la Biennale für Neue Musik Chur ; lancent encore le Projet Dürrenmatt avec l’opéra Romulus der Grosse de Andreas Pflüger en 2015 (ce programme réunira des créations de Sontòn Caflisch, Pérez Ramírez, Gesseney). MdL et Agudin ont enregistré pour OEHMS, NEOS, Doron, SRF 2 Kultur. Ils sont actuellement artistes associés du label IBS Classical, dont les albums Bach Mirror (2017), Der Kaiser von Atlantis (2018) et Generación Cortázar (2021) ont suscité l’éloge de la presse internationale.  Dans la série contemporaine Music & Words, chaque album s’inspire d’un grand auteur de notre temps : Generación Cortázar (2020), The Dürrenmatt Project (2021) ; The Brodsky Album (2022). Parmi les prochaines productions discographiques, sont à mentionner An English Garden (2023) avec Marina Viotti ; Das Lied von der Erde (2022, orchestration d’Arnold Schönberg) ; Markus-Passion (2023, avec l’Ensemble Vocal de Lausanne). L’orchestre MdL est soutenu par le Canton du Jura et la Loterie Romande. Ses projets reçoivent le soutien des fondations Pro Helvetia, Göhner, Binding, Nestlé pour l’art, SRKS, Kerr-Dürrenmatt. Pendant la saison 21/22 MdL a présenté 17 programmes différents, dont des créations mondiales de Hinako Takagi (Osaka), Joan Magrané (Barcelone), Pablo Ortiz (Davis CA), Andreas Pflüger, Paul Suits et David Sontón (Basel). L’orchestre Musique des Lumières est Artiste associé au Théâtre du Jura et développe une intense collaboration avec l’Ensemble Vocal de Lausanne.

Ensemble Vocal de Lausanne

L’Ensemble Vocal de Lausanne (EVL), a été fondé en 1961 par Michel Corboz qui l’a dirigé avec succès pendant plus de cinquante ans. Ensemble vocal professionnel d’excellence, l’EVL rivalise avec les meilleures formations sur la scène nationale et internationale tout en ayant un fort ancrage en Suisse. Artistiquement, il se constitue en un chœur de chambre à géométrie variable, composé d’un noyau de professionnel·le·s auquel viennent s’adjoindre, selon les œuvres, des choristes de haut niveau et de jeunes artistes en formation. Son répertoire s’étend du XVIe au XXIe siècle, avec une emphase sur la musique française, les compositeurs suisses et la création. Aujourd’hui l’ensemble est dirigé par Pierre-Fabien Roubaty, directeur artistique et Daniel Reuss, chef invité principal. En parallèle à son activité sous la direction des chefs précités, l’EVL s’exprime ponctuellement sous la baguette de chefs mondialement reconnus. Il a reçu le Grand Prix du disque de l’Académie Charles Cros avec l’enregistrement des Vêpres de Monteverdi. Une trentaine d’autres albums ont été primés, parmi lesquels les trois fameux Requiem de Mozart(Choc du Monde de la Musique, 1999), de Fauré (Choc de l’année 2007 du Monde de la Musique) et de Gounod (Choc de Classica 2011). Son dernier opus, Le Roi David d’Arthur Honegger (version 1921) est sorti en 2017. Nominé pour le renommé prix « Edison Klassik », il représente le 115e disque de l’EVL.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles ainsi que les concerts à venir.