Haydn
La Poule

19 janvier 2020 – 17h

Salle de l’Inter, Porrentruy

Billets

Billetterie MdL : www.seetickets.ch 

Réservations : accueil@musiquedeslumieres.com,
+41 79 577 20 03

Johann Stamitz
Symphonie Pastorale Op.4 Nº2

W. A. Mozart
Concerto pour flûte et harpe KV 299

Joseph Haydn
Symphonie Nº83 en sol mineur « La Poule »

Séverine Schmid harpe

Orchestre Musique des Lumières
Kaspar Zehnder flûte et direction

Séverine Schmid

Séverine Schmid a commencé la harpe à l’âge de 9 ans à la Jugendmusikschule Reinach avec Karin Frigerio-Hankel. Elle terminera ses études professionnelles à la Musikhochschule de Bâle avec Sarah O'Brien. Lauréate du Swiss Youth Music Competition en 2004, elle est également boursière du Pourcent Culturel Migros, de la Fondation Ernst Göhner et de la Fondation Friedl Wald.

Séverine Schmid a pris part au Schleswig Holstein Festival Orchestra et a été académicienne à l’Orchestre Philharmonique de Munich. Elle est la harpiste solo du Neue Orchester Basel et du Gstaad Festival Orchestra et joue régulièrement dans divers orchestres, notamment le Kammeorchester Basel et dans l’orchestre Ciudad de Granada (ES). A côté de sa carrière de concertiste, elle enseigne la harpe dans les écoles de musique de Brugg et de Windisch.

Kaspar Zehnder

Kaspar Zehnder a été le directeur artistique du festival Murten Classics depuis 1999, de l’Orchestre Symphonique Bienne Soleure depuis 2012, du Philharmonique Hradec Králové (République tchèque) depuis 2018 et de l’Académie International d’été de Bienne depuis 2019.

Né à Riggisberg (canton de Berne, Suisse), où il a conçu depuis 2015 le crossover festival Klangantrisch, il a étudié à Berne avec Heidi Indermühle (flûte) et Ewald Körner (direction d’orchestre et d’opéra). À Zurich, Bâle, Paris, Sienne et à l’Académie européenne Mozart, il a profité de nombreux conseils artistiques, notamment par Aurèle Nicolet, Ralf Weikert, Manfred Honeck et Charles Dutoit.

Il dirige régulièrement l’Orchestre philharmonique slovaque, l’Orchestre national de la Radio de Bucarest, le Sinfonia Varsovia et les plus grands orchestres en Espagne, en Allemagne, en France et en Scandinavie, et travaille avec des solistes tels que Patricia Kopatchinskaja, Isabelle van Keulen, Alison Balsom, Sergey Katchatryan, Anaïs Gaudemard, Viviane Hagner, Louis Lortie, Rafael Aguirre, Judith Jáuregui ou Alena Baeva.

Avec l’English Chamber Orchestra il a dirigé un concert de gala en présence du prince Charles. Avec beaucoup de succès, il a participé à la Folle Journée Tokyo 2018.

En tant que flûtiste, il joue depuis plusieurs années dans les ensembles « Mit Vier » et « Ensemble Paul Klee ». Il se produit régulièrement dans des festivals importants, en musique de chambre et autant que soliste. En automne 2019, il sera de nouveau en tournée de musique de chambre avec Sir Simon Rattle, Magdalena Kožená et leurs amis. Le projet était déjà en tournée dans toute l’Europe en 2016 et sortira sur CD chez Pentatone.

Au cours de la saison 2019/20, il donnera des concerts au Lincoln Center de New York et à La Scala de Milan. En vue de l’année Beethoven, il dirigera une production concertante « Fidelio » à Bienne et la Missa solemnis avec le Chœur philharmonique Brno. Les projets comprennent un cycle Prokofiev avec la pianiste Claire Huangçi et la création mondiale de « Château de Barbe-Bleue » de Bartók dans la version à chambre d’Eberhard Kloke.

Rarities et découvertes sont sa passion: Après l’enregistrement beaucoup acclamé des œuvres de Robert Radecke il dirigera les premiers enregistrements d’œuvres symphoniques du compositeur suisse Joseph Lauber (1864-1952). L’opéra de chambre « Weisse Rose » par Udo Zimmermann a reçu le prix Armel pour la meilleure production de l’année 2017 et a depuis été montré à Vienne, Londres, Oslo et Cracovie.

Photo Sabine Burger

Musique des Lumières

Fondé en 2004 dans le cadre des Saisons Musique des Lumières, la formation est rapidement devenue un acteur culturel important du paysage culturel suisse. Depuis sa fondation, Facundo Agudin en assure la direction artistique et musicale.

L’ochestre Musique des Lumières (MdL) mène une approche transversale du répertoire, en se produisant régulièrement sur instruments d’époque et sur instruments modernes. Bien que la période baroque – classique soit au centre de son répertoire, MdL conduit régulièrement des productions lyriques et développe de nombreux projets de création contemporaine. En juin 2011, MdL et Agudin ont été invités par la Fondazione Giorgio Cini, pour créer El laberinto de Julio Viera, lors de l’inauguration du labyrinthe de Randoll Coate, inauguré dans les cloîtres de San Giorgio Maggiore, à Venise, en l’honneur de Jorge Luis Borges. Depuis 2012, MdL mène le projet Nuevo Tango Nuevo en collaboration avec Marcelo Nisinman, Pablo Ortiz, Julio Viera. En coopération avec le Centre Dürrenmatt Neuchâtel, MdL mène le programme “Dürrenmatt 2021”.

Depuis 2008, l’orchestre MdL a développé différents projets en collaboration avec le TOBS Théâtre Orchestre Bienne Soleure, Opera Obliqua, Kaserne Basel, Sinfonieorchester Basel, l’Opéra National de Pologne à Poznán, la Ricordi München, Universal Music Group, la RTS 2 Kultur, le Festival Stand’Eté, le Théâtre du Passage Neuchâtel, Lyrica Neuchâtel, le Théâtre de Vevey, le Théâtre de Fribourg, Le Granit scène nationale de Belfort, Orchestra Classica Italiana, Scuola di perfezzionamento musicale di Saluzzo, le Comité des Jeux d’hiver Torino, Centre Dürrenmatt Neuchâtel, ARCAL Paris, Espace Choral et le Basler Gesangverein. MdL enregistre avec la Radio Télévision Suisse pour les labels Oehms Classics, Neos Music et Doron. Depuis 2016, l’orchestre et Agudin sont des artistes du label IBS Classical (Grenade). Cette collaboration a désormais donné deux succès discographiques : « Bach Mirror » (NAXOS of America reportait 135’000 téléchargements trois mois après son lancement) et « Der kaiser von Atlantis » (premier enregistrement mondial de l’édition révisée par Lisandro Abadie, en coopération avec la Paul Sacher Stiftung). En 2020 la nouvelle série discographique Music & Literature s’ouvrira avec l’édition de « Generación Cortázar » (créations de Ortiz, Nisinman, Viera) et « Projet Dürrenmatt » (créations de Sontòn-Caflisch, Pflüger, Pérez-Ramírez et Gesseney-Rappo).

L’Orchestre Musique des Lumières est subventionné par la République et canton du Jura et par la Loterie Romande. Ses différents projets sont soutenus par la Conférence des présidents des organes de répartitions des bénéfices de la Loterie Romande, la commune du Noirmont, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, la Charlotte Kerr Dürrenmatt-Stiftung, la Fondation Nestlé pour l’art, la Fondation SUISA ainsi que par de nombreuses autres institutions.

Pour sa saison 20/21, l’orchestre MdL aura comme invités Ramón Vargas, André Gabetta, Marina Viotti, Rubén Amoretti, Lisandro Abadie, Bénédicte Tauran, Dilara Bastar, Nicole Brandolino. MdL et Facundo Agudín ont au programme deux nouvelles productions discographiques avec IBS Classical : « An English Garden » avec Marina Viotti et « Das Lied von der Erde » avec Ramón vargas et Dilara Bastar.

 

Salle de l'Inter, Porrentruy

AVEC LE SOUTIEN DE
SPONSOR DE PROJET
SOUTIEN DE PROJET
COMMUNES PARTENAIRES
COLLABORATIONS ARTISTIQUES
PARTENAIRES ARTISTIQUES
COOPÉRATIONS
COLLABORATIONS