Les Nations

Festival de Pâques

JURABO 10

REDIFFUSION DU CONCERT DU 26 MARS EN STREAMING LE 4 AVRIL à 17:00 sur:

www.musiquedeslumieres.com 

Les concerts des 27 et 28 mars ont été annulés pour raisons sanitaires.

PROGRAMME

Programme
T. L. de Victoria Taedet animam meam(Requiem 1605)
Pablo Ortiz Victoria Redux (2021) 
// Interlude contemporain (orgue seul)
J. S. Bach concerto pour hautbois d’amour BWV 1055// Interlude contemporain (orgue seul)
G. Ph. Telemann Ouverture-Suite Les Nations 
Nathalie Gullung, hautbois d’amour
Simon Péguiron, orgue
Orchestre Musique des Lumières
Facundo Agudin, direction

BILLETTERIE

Billetterie, réservations:

Mail:  accueil@musiquedeslumieres.com

Tél.  : 079 577 20 03

Nathalie Gullung

 

Nathalie Gullung est originaire de Neuchâtel, où elle a vécu jusqu’à l’obtention de sa maturité fédérale. Elle s’envole ensuite pour Montréal, où elle étudie la philosophie parallèlement à des études de hautbois au Conservatoire du Québec à Montréal. Craignant de s’éloigner trop de l’esthétique de la vieille Europe, elle abrège son séjour outre Atlantique après deux fructueuses années, et se rend à Paris, afin de se plonger dans l’école française du hautbois. Elle a la chance de séjourner à la Cité internationale des Arts, pour suivre l’enseignement de Jean-Pierre Arnaud. Mais c’est bien en Suisse qu’elle terminera ses études: Master en pédagogie de la Hochschule der Kunste à Berne, dans la classe de Hans Elhorst, et Master en interprétation à la Musikakademie der Stadt Basel, dans la classe d’Omar Zoboli.

Elle occupe le poste de hautbois solo à Musique des Lumières depuis 2005 et à l’Ensemble Symphonique Neuchâtel depuis la fondation de celui-ci en 2008, et enseigne le hautbois au Conservatoire de Musique Neuchâtelois. Elle est membre de l’Ensemble SIGMA, quintette à vent et piano, actif dans toute la Suisse.

Ne reculant devant aucun défi, elle accepte en juillet 2017 d’entrer dans l’équipe administrative de Musique des Lumières. Elle se découvre grâce à cette démarche une passion pour la stratégie et pour le développement de son orchestre.

Facundo Agudin

Chef d’orchestre suisse-argentin, Facundo Agudin se forme à Buenos Aires, puis réalise des études de post-grade à la Schola Cantorum Basiliensis et chante au sein du Schweizer Kammerchor sous la direction de Valery Gergiev, Claudio Abbado, Armin Jordan, Simon Rattle. En 2007, il remporte le Premier Prix au Colin Metters Seminar à Saint-Pétersbourg. Facundo a fait ses débuts au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg avec Faust en 2015. Il collabore, parmi d’autres artistes, avec Giuliano Carmignola, Ramon Vargas, Pedro Memelsdorff, Sergio Tiempo, Philippe Bianconi, Sara Mingardo.

Basé en Suisse, Agudin est directeur de Musique des Lumières et collabore avec Festival Ljubljana, Enescu Festival, Maggio Musicale Fiorentino, Théâtre Mariinsky, RTV Slovenian, Prague Chamber Orchestra, TOBS Bienne, Sinfonieorchester Basel, Basel Sinfonietta, Orchestre de Cannes et de Besançon, CRT Torino, Teatr Wielki Poznan – Opéra National de Pologne, Opéra National d’Arménie, Teatro Colón, Symphonique National d’Argentine, Symphonique de Córdoba. Il est directeur du programme Sinfónica Patagonia (Université Nationale de Río Negro), professeur invité à l’Université Nationale des Arts, directeur de projet à l’Université des Arts Tirana et président du jury du CIML Concours de Lausanne.

Musique des Lumières

L’Orchestre Musique des Lumières, que Facundo Agudin dirige depuis ses débuts en 2001, mène une activité symphonique qui occupe depuis plusieurs années une place importante sur le paysage culturel suisse. Dans un approche transversale du répertoire, l’originalité de ses productions est régulièrement saluée par la critique internationale et attire le regard de musicologues de prestige.

Depuis 2008, l’Orchestre Musique des Lumières a développé différents projets en collaboration avec Fondazione Giorgio Cini, Centre Dürrenmatt Neuchâtel, Biennale Neue Musik Chur, TOBS Théâtre Orchestre Bienne Soleure, Opera Obliqua, Kaserne Basel, l’Opéra National de Pologne à Poznán, Ricordi München, Universal Music Group, IRTS 2 Kultur, Festival Stand’Eté, Théâtre du Passage et Lyrica Neuchâtel, Théâtre de Vevey, Théâtre de Fribourg, la Scène nationale de Belfort, Orchestra Classica Italiana, le Comité des Jeux d’hiver Torino, ARCAL Paris.

L’Orchestre Musique des Lumières est soutenu par la République et canton du Jura et la Loterie Romande. Ses différents projets sont accompagnés par la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, la Charlotte Kerr Dürrenmatt-Stiftung, la Fondation Nestlé pour l’art, la fondation SUISA, la Fondation Dénéréaz parmi d’autres institutions.

AVEC LE SOUTIEN DE
PARTENARIATS
COLLABORATIONS