Mozart

Couronnement

30 avril 2021 – 20h

Ancienne Église, Le Noirmont

01 mai 2021 – 20h

Ancienne Église, Le Noirmont

02 mai 2021 – 17h

Ancienne Église, Le Noirmont

LES CHŒURS DU JURA

Wolfgang Amadeus Mozart
Messe « du Couronnement » en Ut majeur KV 317

Georg Friedrich Haendel
Zadok the Priest HWV 258

Carlyn Monnin soprano
Cassandre Stornetta alto
Jakob Pilgram ténor
Joé Bertili basse

Chœur Echo des Sommêtres
Orchestre Musique des Lumières
Pascal Arnoux direction

Production L’Echo des Sommêtres

Photo : Daniele Caminiti

BILLETTERIE

Fromagerie Kälin-Roy, Le Noirmont
email : info@echodessommetres.ch
tél. : 032 953 12 16

Carlyn Monnin

Carlyn Monnin a obtenu son diplôme de piano à l'institut de Ribaupierre de Lausanne en 2006, ainsi que son diplôme de capacité professionnelle de chant dans la classe de Bruno Corti au conservatoire de Delémont en 2010. Etablie dès lors dans le Jura, Carlyn Monnin est professeur de chant et de piano à Porrentruy et membre de la SSPM. Elle s’est perfectionnée auprès de nombreux professeurs, dont la soprano Noëmi Nadelmann. Elle a également participé à plusieurs masterclasses.

Régulièrement sollicitée comme soliste, elle a chanté sous la direction de chefs tels que Michaël Radulescu, Lukas Wanner, Gabriel Wolfer, Facundo Agudin, Pascal Arnoux et Julien Laloux. En 2015, elle crée l'Ensemble Alternances avec ce dernier ainsi que sa collègue Camille Chappuis et y chante en tant que soliste. Cet ensemble a donné de nombreux concerts, en autres lors du festival « week-end musical de Pully » en 2016 et dans le cadre de « piano à Porrentruy » en 2019. Carlyn Monnin s’est aussi produite à plusieurs reprises sur scène, notamment dans les spectacles lyrico-bouffe intitulés « Let’s bouffe » en 2017 et « Let’s bouffe again » en 2019. En 2016, elle a eu l'honneur de recevoir le prix culturel de la ville de Porrentruy. Son répertoire s'étend du baroque au contemporain, en passant par la musique sacrée, l'oratorio, le lied et l'opéra.

En qualité de pianiste, Carlyn Monnin accompagne plusieurs chorales, chanteurs ou instrumentistes. Pendant 8 ans, elle a œuvré comme pianiste accompagnatrice lors des répétitions du  chœur « Espace  Choral » sous la direction de Facundo Agudin. Parallèlement à ses multiples engagements musicaux, Carlyn Monnin s'adonne à la composition. Elle a écrit une messe pour chœur à capella en 2005 ainsi que deux recueils pour piano en 2007 et 2016.

Cassandre Stornetta

La jurassienne Cassandre Stornetta entre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne en 2010 où elle obtient un Bachelor et un Master en Performance de chant dans la classe de la mezzo-soprano Brigitte Balleys. Elle poursuit ensuite ses études avec un deuxième Master à la Zürcher Hochschule der Künste à Zürich, dans la classe de la mezzo-soprano Yvonne Naef.

Depuis l’obtention de son deuxième Master en juin 2017, la jeune cantatrice développe sa carrière autant dans l’opéra que dans le concert ou les récitals et continue de se perfectionner auprès de Dorothee Labusch et de Roswitha Müller.

Cassandre Stornetta a chanté comme soliste sous la direction d’Alexander Mayer (Sinfonietta de Lausanne), Emmanuel Siffert (Free Opera Company), Jérôme Kuhn (NOF), Benjamin Lévy, Facundo Agudin ou Gabriel Wolfer et a participé à des Masterclasses avec des artistes tels que Brigitte Fassbaender, Helmuth Deutsch, Janet Perry, Martin Katz, Nadine Denise ou encore Margreet Honig.

Elle a été l'une des jeunes artistes présentés dans l'émission « Masters sur les Ondes » d'Espace 2 et a également participé à un reportage pour l'émission « Vacarme » de la RTS sur la vie des musiciens en Suisse.

Cassandre Stornetta est lauréate du concours de jeunes talents du Pour-cent culturel Migros 2016.

Jakob Pilgram
Jakob Pilgram studierte er an der Musik-Akademie der Stadt Basel bei Hans-Jürg Rickenbacher Gesang, sowie Schulmusik und Chorleitung. Im Juli 2008 legte er dort sein Lehrdiplom mit Auszeichnung ab. Er vervollständigte seine Studien an der Zürcher Hochschule der Künste in der Konzertklasse von Werner Güra. Im Januar 2011 schloss er dieses ebenfalls mit Auszeichnung ab.

Als gefragter Solist im In- und Ausland sang er mit Dirigenten wie Thomas Hengelbrock, Ton Koopman, Andrea Marcon, Hans-Christoph Rademann, Pablo Heras Casado, Andreas Spering, Alessandro De Marchi, Olof Boman, Rudolf Lutz und Clau Scherrer und erarbeitete sich ein fundiertes Wissen über die historische Aufführungspraxis. Er stand als Gastsänger auf den Bühnen der Theater Basel, Bern und Luzern und ist seit 2005 Bestandteil des Origen-Ensembles, mit dem er bei zahlreichen Uraufführungen mitwirkte.

2005 gründete Jakob Pilgram das professionelle Vokalensemble larynx (www.larynx-basel.ch), bei dem er als musikalischer Leiter und Dirigent wirkt, und das 2012 mit dem Kulturförderpreis des Kantons Baselland ausgezeichnet worden ist. Er ist zudem Mitglied mehrerer professioneller Vokalformationen wie dem Balthasar Neumann-Chor sowie dem Ensemble Vocal Origen.

Seit 2004 bildet er mit Mischa Sutter ein Liedduo, das 2012 mit dem dritten Preis des internationalen Liedwettbewerbes "Franz Schubert und die Musik der Moderne" in Graz, sowie 2008 mit dem Anerkennungspreis für Liedgestaltung der Basler Orchester Gesellschaft (BOG) ausgezeichnet worden ist. Zudem engagiert er sich Vorstand des Vereins „Besuch der Lieder“.

Joé Bertili

Après des études d’ingénieur réussies et un début de carrière dans l’industrie, Joé Bertili découvre l’art lyrique et entre rapidement au Conservatoire de Lyon, dans la classe de Marcin Habela, puis à la Haute École de Musique de Genève, dans la classe de Stuart Patterson. Il se perfectionne ensuite dans les masterclasses d’Hedwig Fassbender, Gilles Cachemaille et Regina Werner.

Très vite, il a l’occasion de se produire à l’opéra ou en concert. Il interprète ainsi Leporello (Don Giovanni), Calchas (la Belle Hélène), Haly (L'italiana in Algeri), Bartolo (Le Nozze di Figaro), Balthazar (Amahl et les visiteurs du soir), Noah (Noah’s Flood), Maestro Spinelloccio et Ser Amantio di Nicolao (Gianni Schicchi) ou encore Lucas (L'ivrogne corrigé). En concert il chante le Magnificat de Bach, Les sept paroles du Christ de Haydn, des messes classiques et romantiques...

S'il a beaucoup chanté en Suisse, et notamment au Grand Théâtre de Genève, à l'Opéra de Lausanne, au Bâtiment des Forces Motrices avec l'Orchestre de Chambre de Genève et à la salle de l'Inter avec l'Orchestre Musique des Lumières, il se produit de plus en plus en France. Par exemple, on a récemment pu l'entendre dans L'italiana in Algeri à l'Opéra de Toulon.

En projet : la Belle-Hélène à l’Opéra de Dijon.

Pascal Arnoux

Pascal a étudié le piano et la trompette très tôt (Visoni/Ditisheim et Fleury). Il a obtenu des diplômes d’initiation musicale et d’enseignement du solfège au Conservatoire de Delémont, puis un diplôme de direction auprès de la Fédération Jurassienne de Musique. 

Il a notamment joué (trompette) avec l’Orchestre de Chambre de Soleure, et chante actuellement dans le choeur de Musique des Lumières (Agudin). Il intervient régulièrement dans différents festivals de musiques chorales en qualité d’expert de l’Union Suisse des Chorales (USC) et est depuis peu le programmateur de lEspace La-Velle (Ancienne église) au Noirmont. Pascal enseigne la musique dans plusieurs écoles des Franches-Montagnes. 

L'Echo des Sommêtres

L’Echo des Sommêtres, dirigé par Pascal Arnoux, réuni plus de 100 choristes du Jura et d’ailleurs. L’ensemble a eu l’occasion de se produire de nombreuses fois dans la région, mais également à Vienne, Québec, Vérone et Florence lors de voyages inoubliables.

Depuis quelques années, le chœur présente à son fidèle public des œuvres majeures du répertoire classique: « Le Gloria » de Vivaldi, « La Petite Messe Solennelle » de Rossini, « Les Carmina Burana » de Orff, « La Messa di Gloria » de Puccini, « Le Requiem » de Mozart, « Le Messie » de Haendel, « la Paukenmesse » de Haydn, la « Grande Messe en do » de Mozart, le « Magnificat » de Rutter et « Psaume 42 » de Mendelssohn ou « Le Requiem » de Fauré.

Ces œuvres ont nécessité un travail exigeant, basé sur la technique vocale et l’équilibre des voix. Les chanteurs ont toujours voulu transmettre un message empreint d’une grande émotion.

Photo : Benoît Monnin

Musique des Lumières

L’Orchestre Musique des Lumières, que Facundo Agudin dirige depuis ses débuts en 2001, mène une activité symphonique qui occupe depuis plusieurs années une place importante sur le paysage culturel suisse. Dans un approche transversale du répertoire, l’originalité de ses productions est régulièrement saluée par la critique internationale et attire le regard de musicologues de prestige.

Depuis 2008, l’Orchestre Musique des Lumières a développé différents projets en collaboration avec Fondazione Giorgio Cini, Centre Dürrenmatt Neuchâtel, Biennale Neue Musik Chur, TOBS Théâtre Orchestre Bienne Soleure, Opera Obliqua, Kaserne Basel, l’Opéra National de Pologne à Poznán, Ricordi München, Universal Music Group, IRTS 2 Kultur, Festival Stand’Eté, Théâtre du Passage et Lyrica Neuchâtel, Théâtre de Vevey, Théâtre de Fribourg, la Scène nationale de Belfort, Orchestra Classica Italiana, le Comité des Jeux d’hiver Torino, ARCAL Paris.

L’Orchestre Musique des Lumières est soutenu par la République et canton du Jura et la Loterie Romande. Ses différents projets sont accompagnés par la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, la Charlotte Kerr Dürrenmatt-Stiftung, la Fondation Nestlé pour l’art, la fondation SUISA, la Fondation Dénéréaz parmi d’autres institutions.

AVEC LE SOUTIEN DE
PARTENARIATS
COLLABORATIONS