Orchestre

Musique
des Lumières

Fondé en 2004 dans le cadre des Saisons Musique des Lumières, la formation est rapidement devenue un acteur culturel important du paysage culturel suisse. Depuis sa fondation, Facundo Agudin en assure la direction artistique et musicale. 

L’ochestre Musique des Lumières (MdL) mène une approche transversale du répertoire, en se produisant régulièrement sur instruments d’époque et sur instruments modernes. Bien que la période baroque – classique soit au centre de son répertoire, MdL conduit régulièrement des productions lyriques et développe de nombreux projets de création contemporaine. En juin 2011, MdL et Agudin ont été invités par la Fondazione Giorgio Cini, pour créer El laberinto de Julio Viera, lors de l’inauguration du labyrinthe de Randoll Coate, inauguré dans les cloîtres de San Giorgio Maggiore, à Venise, en l’honneur de Jorge Luis Borges. Depuis 2012, MdL mène le projet Nuevo Tango Nuevo en collaboration avec Marcelo Nisinman, Pablo Ortiz, Julio Viera. En coopération avec le Centre Dürrenmatt Neuchâtel, MdL mène le programme “Dürrenmatt 2021”. 

Depuis 2008, l’orchestre MdL a développé différents projets en collaboration avec le TOBS Théâtre Orchestre Bienne Soleure, Opera Obliqua, Kaserne Basel, Sinfonieorchester Basel, l’Opéra National de Pologne à Poznán, la Ricordi München, Universal Music Group, la RTS 2 Kultur, le Festival Stand’Eté, le Théâtre du Passage Neuchâtel, Lyrica Neuchâtel, le Théâtre de Vevey, le Théâtre de Fribourg, Le Granit scène nationale de Belfort, Orchestra Classica Italiana, Scuola di perfezzionamento musicale di Saluzzo, le Comité des Jeux d’hiver Torino, Centre Dürrenmatt Neuchâtel, ARCAL Paris, Espace Choral et le Basler Gesangverein. MdL enregistre avec la Radio Télévision Suisse pour les labels Oehms Classics, Neos Music et Doron. Depuis 2016, l’orchestre et Agudin sont des artistes du label IBS Classical (Grenade). Cette collaboration a désormais donné deux succès discographiques : « Bach Mirror » (NAXOS of America reportait 135’000 téléchargements trois mois après son lancement) et « Der kaiser von Atlantis » (premier enregistrement mondial de l’édition révisée par Lisandro Abadie, en coopération avec la Paul Sacher Stiftung). En 2020 la nouvelle série discographique Music & Literature s’ouvrira avec l’édition de « Generación Cortázar » (créations de Ortiz, Nisinman, Viera) et « Projet Dürrenmatt » (créations de Sontòn-Caflisch, Pflüger, Pérez-Ramírez et Gesseney-Rappo). 

L’Orchestre Musique des Lumières est subventionné par la République et canton du Jura et par la Loterie Romande. Ses différents projets sont soutenus par la Conférence des présidents des organes de répartitions des bénéfices de la Loterie Romande, la commune du Noirmont, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, la Charlotte Kerr Dürrenmatt-Stiftung, la Fondation Nestlé pour l’art, la Fondation SUISA ainsi que par de nombreuses autres institutions. 

Pour sa saison 20/21, l’orchestre MdL aura comme invités Ramón Vargas, André Gabetta, Marina Viotti, Rubén Amoretti, Lisandro Abadie, Bénédicte Tauran, Dilara Bastar, Nicole Brandolino. MdL et Facundo Agudín ont au programme deux nouvelles productions discographiques avec IBS Classical : « An English Garden » avec Marina Viotti et « Das Lied von der Erde » avec Ramón vargas et Dilara Bastar.

Anna Troxler

Anna Troxler
Née à Ekaterinbourg, Anna Troxler a obtenu son Bachelor au Conservatoire d’État de Moscou en 2015. Elle a ensuite obtenu un Master en « Music Performance – Concert » à la Zürcher Hochschule der Künste (2018) et un deuxième Master en « Specialized Music Performance – Kammermusik » (2019) dans les classes d’Ilya Gringolts, Ulrich Koella et Monika Baer.
Avec différents ensembles et orchestres, Anna s’est produite dans de festivals majeurs tels que le Schleswig-Holstein Festival, Alte Musik Zürich, MAfestival Brugge, Festival Oude Muziek Utrecht, Salzburger Festspiele et le Festival d’Aix-en-Provence.
Ces dernières années, Anna a joué sous la direction de chefs d’orchestre renommés tels que Thomas Hengelbrock, Raphaël Pichon, Sylvain Cambreling, Gianluca Capuano, William Christie, Heinz Holliger, Trevor
Pinnock, Teodor Currentzis, Philippe Herreweghe, René Jacobs et Giovanni Antonini.
Depuis plusieurs années, Anna joue régulièrement comme Concertmaster avec Musique des Lumières en formation baroque. Elle travaille comme Cheffe de pupitre des seconds violons auprès du Kammerorchester Basel.

Bruno Hurtado Gosalvez

Facundo Agudin – Direction

Le chef suisse d’origine argentine s’est formé à Buenos Aires et à la Schola Cantorum Basiliensis. Basé en Suisse depuis 1996, il mène sa carrière dans une dizaine de pays. Ses années avec les Basler Madrigalisten et le Schweizer Kammerchor le rapprochent de Claudio Abbado, Valery Gergiev, Simon Rattle, Armin Jordan. Il fait ses débuts au Théâtre Mariinsky avec Faust en 2014/15 ; Enescu Festival dans la série 21st Century Music en 2017 ; Festival del Maggio Musicale Fiorentino avec Das Lied von der Erde en 2019. Il collabore avec des artistes comme Ramón Vargas, Sara Mingardo, Giuliano Carmignola, Rubén Amoretti, Kent Nagano. En Suisse, Agudin collabore depuis 2020 avec le Basler Gesangverein en tant que Directeur musical. Il est Directeur musical et artistique de l’orchestre Musique des Lumières (MdL), avec lequel il a enregistré pour Oehms Classics, NEOS Music, Doron Music, SRF 2 Kultur. Depuis 2017, Agudin et MdL sont des artistes officiels du label IBS Classical. Leurs dernières productions Der Kaiser von Atlantis, Bach Mirror et Generación Cortázar ont été saluées par la presse internationale. En 2015 et en 2016 il est nominé par l’Association des Critiques Musicaux d’Argentine au prix Meilleur Chef Argentin aux côtés de Daniel Barenboim ; en 2019, il reçoit le Prix “Chef de la Décennie” de la Fondation KONEX. Agudin est membre du jury du Concours d’Interprétation Musicale de Lausanne et Directeur du programme Sinfónica Patagonia. Il est actuellement Artiste en résidence auprès de l’Ensemble Vocal de Lausanne. Avec MdL et IBS Classical, il enregistre en 21/22 An English Garden avec Marina Viotti, Das Lied von der Erde avec Ramón Vargas, The Brodsky Album en coopération avec Pro Helvetia. En 2022 il fera ses débuts avec Orquesta Sinfónica Simon Bolívar avec la première vénézuélienne du Roméo et Juliette d’Héctor Berlioz.

Joel Bardolet – violon

Joel Bardolet a passé les dernières années à expérimenter avec le langage musical de Johannes Ockeghem et la polyphonie de la Renaissance jusqu’aux paysages intemporels de Morton Feldman. La relation qu’il entretient depuis toujours avec le chef d’orchestre Jordi Móra lui a donné une perception de l’expérience phénoménologique qui existe dans sa lecture de chaque texte musical.
Actuellement, il est Directeur musical de la production Bach-Inventions avec la compagnie nationale de danse MalPelo, avec laquelle il partage régulièrement des laboratoires de scène et de travail, la beauté du geste, l’écoute honnête et l’intégration des matériaux littéraires, de l’architecture et de la science dans sa méthode de travail. Il fait partie de la génération éclairée par le Quatuor Casals et a été l’élève de Rainer Schmidt, Muriel Cantoreggi, Eva Graubin. Il a été inspiré par des artistes tels que  Clive Brown, Ferenc Rados, Rita Wagner, Eberhard Feltz, Lorenzo Coppola, Facundo Agudin.
Joel a créé et enregistré plusieurs œuvres qui lui ont été dédiées par le compositeur Joan Magrané, comme  Variacions sobre The Last Rose of Summer pour violon solo. Il a récemment enregistré Barcarolle Oubliée pour violon et orchestre à cordes, pour la production The Brodsky Album avec Musique des Lumières.
La collaboration avec des compositeurs actuels comme Heinz Holliger, Sofia Gubaidulina ou Salvatore Sciarrino est une source d’inspiration très importante pour lui.
Ces dernières années, il a été Premier violon à l’Orquestra Camera Musicae et actuellement, il est Premier violon solo auprès de l’orchestre Musique des Lumières. En tant que Konzertmeister invité, il collabore régulièrement avec l’orchestre de chambre de Fribourg, le Scottish Chamber Orchestra ou le Sinfonieorchester Biel-Solothurn. Il est membre du Trio Fortuny avec ses amis Pau et Marc et professeur à l’Universidad Nacional de Río Negro en Patagonie.

Mariella Bachmann – clarinette

Geboren und aufgewachsen in Thun, arbeitet Mariella heute als freischaffende Klarinettistin mit einem Schwerpunkt in zeitgenössischer Musik, auf die sie sich insbesondere während ihrem Masterstudium an der Musik Akademie Basel spezialisiert hat. Betreut wurde sie dabei von KlarinettistInnen führender Ensembles wie Ernesto Molinari, Shizuyo Oka, Olivier Vivares und Suzanne Stephens. Frühere Studien absolvierte sie an der ZHdK bei Prof. Fabio Di Càsola sowie an der Musikhochschule Freiburg i. Br. bei Prof. Jörg Widmann und erhielt weitere wertvolle Impulse in der Zusammenarbeit mit Komponisten wie Heinz Holliger, Helmut Lachenmann, Salvatore Sciarrino und Simon Steen-Andersen.
2012 wurde Mariella Stipendiatin der Lyra Stiftung und erhielt einen Studienpreis des Migros Kulturprozent. 2015 wurde sie im Rahmen der Lucerne Festival Academy mit dem Fritz Gerber Award ausgezeichnet und erhält 2017 einen Kulturförderpreis der Stadt Thun. Sie ist Mitglied des Ensembles ‘Holst Sinfonietta’ in Freiburg i. Br. und dem transdisziplinären Kollektiv Mycelium. In freien Formationen setzt sie sich auch mit historischen Klarinetten und deren Aufführungspraxis auseinander. Mariella ist festes Mitglied im Orchestre Musique des Lumières.

Miri Yoo

Nathalie Gullung – hautbois

Nathalie Gullung est originaire de Neuchâtel, où elle a vécu jusqu’à l’obtention de sa maturité fédérale. Elle s’envole ensuite pour Montréal, où elle étudie la philosophie parallèlement à des études de hautbois au Conservatoire du Québec à Montréal. Craignant de s’éloigner trop de l’esthétique de la vieille Europe, elle abrège son séjour outre Atlantique après deux fructueuses années, et se rend à Paris, afin de se plonger dans l’école française du hautbois. Elle a la chance de séjourner à la Cité internationale des Arts, pour suivre l’enseignement de Jean-Pierre Arnaud. Mais c’est bien en Suisse qu’elle terminera ses études: Master en pédagogie de la Hochschule der Kunste à Berne, dans la classe de Hans Elhorst, et Master en interprétation à la Musikakademie der Stadt Basel, dans la classe d’Omar Zoboli.
Elle occupe le poste de hautbois solo à Musique des Lumières depuis 2005 et à l’Ensemble Symphonique Neuchâtel depuis la fondation de celui-ci en 2008, et enseigne le hautbois au Conservatoire de Musique Neuchâtelois.

Romana Uhlikova – contrebasse

Shelley Soerensen – alto

Shelley Sörensen est une musicienne polyvalente qui a travaillé en tant que premier alto invité avec l’orchestre de la Musique des Lumières et le Kammerorchester Basel, et qui s’est récemment produite avec le Sinfonieorchester Basel. Lorsqu’elle vivait en Australie, Shelley a travaillé avec l’Australian Opera and Ballet Orchestra, et s’est produite en tant que premier alto à de nombreuses reprises à l’Opéra de Sydney. Elle a également travaillé avec l’Australian Brandenburg Orchestra à l’alto baroque, avec lequel elle s’est produite en tant que soliste et principal invité régulier. Shelley s’est produite régulièrement avec le Sydney Symphony Orchestra, notamment lors d’une tournée en Chine, et a effectué de nombreuses tournées en Australie avec d’autres ensembles, dont le Czech National Symphony Orchestra avec Andrea Bocelli. Les goûts éclectiques de Shelley en matière de musique l’ont amenée à collaborer avec de nombreux musiciens différents au niveau international. Dans le cadre de l’ensemble s t a r g a z e, basé à Berlin, elle a travaillé avec des membres de The National, Dirty Projectors, Poliça, Lisa Hannigan et bien d’autres. Cela signifie qu’elle est très demandée en tant que musicienne de session expérimentée pour les musiques de films et de télévision, ainsi que pour la pop, le rock, le folk et la musique électronique qui défie les genres.

Simon Peguiron